Les escroqueries sur Internet

1 février 2012

Escroqueries : que dit la loi ?

L'Article L313-1 du Code Pénal définit ainsi l'escroquerie : "le fait, soit par l'usage d'un faux nom ou d'une fausse qualité, soit par l'abus d'une qualité vraie, soit par l'emploi de manoeuvres frauduleuses, de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi, à son préjudice ou au préjudice d'un tiers, à remettre des fonds, des valeurs ou un bien quelconque, à fournir un service ou à consentir un acte opérant obligation ou décharge. L'escroquerie est punie de cinq ans d'emprisonnement et de 375 000 euros d'amende".

Reconnaître l'infraction : zoom sur les escroqueries les plus fréquentes sur Internet

  • Transaction bancaire effectuée en ligne à un prix onéreux, sans retour du bien ;
  • "Le phishing": vous recevez un courriel de votre banque vous demandant votre identifiant de connexion et votre mot de passe de consultation de votre compte en ligne. Soyez vigilants. Ce type d'infraction s'appelle le "phishing" : l'émetteur se fait passer pour votre banque et veut connaître vos coordonnées bancaires, pour prélever de l'argent sur votre compte.
  • Utilisation frauduleuse de numéros de carte bancaire sur Internet.
  • Tentative d'escroquerie connue sous le nom d'escroquerie "à la nigériane" ou d'escroquerie "419" : vous recevez un courriel d'une personne que vous ne connaissez pas, se disant d'origine nigériane et vous demandant de l'aider. L'objectif de cette escroquerie est d'amener la victime à accepter de verser une participation financière pour régler des soit-disant frais de dossiers, payer des intermédiaires...etc.

Les bons réflexes à adopter pour mieux se protéger

Transaction en ligne :

  • Si vous achetez un bien très onéreux, organisez une rencontre avant la transaction.
  • Si vous vendez un bien, attendez d'avoir matériellement reçu l'argent avant de livrer le bien.

Réception d'un courriel de votre banque vous demandant vos identifiants bancaires ("phishing") :

  • Ne répondez jamais à un courriel vous demandant de transmettre vos coordonnées bancaires.
  • Votre banque ou toute autre institution de confiance ne vous demandera jamais vos coordonnées bancaires par courriel.
  • En cas de doute, appelez immédiatement votre banque.

Utilisation frauduleuse de votre carte de paiement :

Si vous avez été victime d'une escroquerie sur Internet, vous devez en premier lieu le signaler à votre banque. Puis, portez plainte au commissariat de police ou à la gendarmerie le plus proche de votre domicile. Munissez-vous d'une pièce d'identité, de votre relevé bancaire sur lequel figure(nt) le (ou les) paiement(s) contesté(s), des coordonnées de votre banque et des références de votre carte bancaire.
Suite à ce dépôt de plainte, une enquête sera ouverte et transmise au procureur de la République.

Comment porter plainte en cas d'escroquerie sur Internet ?

Si vous êtes victime d'une escroquerie sur Internet, déposez plainte au commissariat ou à la gendarmerie la plus proche.

Munissez-vous de tous les renseignements suivants :

  • références du (ou des) transfert(s) d'argent effectué(s) ;
  • références de la (ou des) personne(s) contactée(s): adresse de messagerie ou adresse postale, pseudos utilisés, numéros de téléphone, fax, copie des courriels ou courriers échangés...
  • tout autre renseignement pouvant aider à l'identification de l'escroc.

Pour tout renseignement ou pour signaler un mail ou site qui vous semble être une tentative d'escroquerie :

 INFO ESCROQUERIES
 0811 02 02 17
 (Prix d'un appel local)

 www.internet-signalement.gouv.fr

logo_escroquerie

Partagez :

Partager et favoriser
Suivez nous sur :