Adjoint technique de l'intérieur et de l'outre-mer

25 mai 2012

Les adjoints techniques sont classés dans un corps de la catégorie C des fonctionnaires de l’Etat.
Les adjoints techniques de 2ème classe sont chargés de l'exécution de travaux ouvriers ou techniques.
Les adjoints techniques de 1ère classe sont chargés de l'exécution de travaux ouvriers ou techniques nécessitant une qualification professionnelle.


Les adjoints techniques principaux de 2ème et de 1ère classe peuvent en outre être chargés de l'organisation, de l'encadrement, de la coordination et du suivi des travaux.
Les adjoints techniques peuvent également assurer la conduite de motocycles, de véhicules de tourisme ou utilitaires légers, de poids lourds et de véhicules de transports en commun, dès lors qu'ils sont titulaires d'un permis approprié.
Les adjoints techniques principaux de 2ème et de 1ère classe titulaires d'un permis approprié peuvent occuper les fonctions de chef de garage.

Première affectation

Les adjoints techniques de l’intérieur et de l’outre-mer ont vocation à exercer leurs fonctions dans les services relevant du ministère de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales, dans les établissements publics dépendant de ce ministère et au sein des greffes des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel.

Evolution de carrière et mobilité

Le corps des adjoints techniques comprend 4 grades (adjoint technique de 2ème classe, adjoint technique de 1ère classe, adjoint technique principal de 2ème classe, adjoint technique principal de 1ère classe). Les passages aux échelons et aux grades supérieurs, qui s’effectuent selon plusieurs modalités (ancienneté, reconnaissance de la valeur professionnelle, passage d’examens professionnels) se traduisent par des augmentations de rémunération. Enfin, au terme de 4 années de services publics, il est possible de passer les concours internes de la fonction publique, comme par exemple le concours interne de contrôleur des services techniques (catégorie B).

Des formations internes préparant à ces concours sont proposées par le ministère de l’intérieur.
Pour évoluer professionnellement, les adjoints techniques peuvent également bénéficier des nombreuses possibilités de mobilités, à la fois fonctionnelles et géographiques, offertes par le ministère de l’intérieur. Enfin, des mobilités inter-ministérielles et inter-fonction publique sont possibles.

Conditions d’accès (la condition de diplôme peut être supprimée pour les mères et pères d’au moins 3 enfants et les sportifs de haut niveau inscrits sur la liste fixée chaque année par la commission nationale du sport de haut niveau)

Adjoint technique de 2ème classe de l’intérieur et de l’outre-mer. L'accès a lieu par :

  • - recrutement par contrat de droit public (PACTE : Parcours d’Accès aux Carrières de la fonction publique). Ouvert aux jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus, sans diplôme ni qualification professionnelle ou dont le niveau de diplôme est inférieur au niveau IV. S’adresser à l’agence locale de l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE) dont relève le domicile.
  • - recrutement sans concours (sans condition de diplôme).

(Les candidats à un emploi dans la spécialité « conduite de véhicules » doivent justifier de la possession des permis de conduire des catégories A et B en cours de validité).

Adjoint technique de 1ère classe de l’intérieur et de l’outre-mer. L'accès a lieu sur concours.

Condition de diplôme : Etre titulaire d’un diplôme de niveau V en rapport avec le champ professionnel couvert par la spécialité ouverte au concours ou une qualification reconnue comme équivalente.
(Les candidats à un emploi dans la spécialité « conduite de véhicules » doivent être titulaires des permis de conduire des catégories C, D et E en cours de validité).

Adjoint technique principal de 2ème classe de l’intérieur et de l’outre-mer. L'accès a lieu sur concours externe.

Condition de diplôme : Etre titulaire d’un diplôme de niveau V ou d’une qualification reconnue comme équivalente (pas de recrutement dans la spécialité « conduite de véhicules »).

Epreuves des concours externes : (voir tableaux).

(Des examens médical et psychotechnique sont exigés des candidats aux emplois dans les spécialités de « conduite de véhicules »).

Liste des spécialités pouvant être ouvertes aux concours :

  1.  Conduite de véhicules (les concours d’adjoint technique principal de 2ème classe ne sont pas ouverts dans cette spécialité) ;
  2.  Entretien et réparation des engins et véhicules à moteur ;
  3.  Hébergement et restauration ;
  4.  Accueil, maintenance et logistique.

Rémunération mensuelle nette moyenne (primes incluses)

Adjoint technique de 2ème classe (1er échelon) : 1 384 €
Adjoint technique de 1ère classe (1er échelon) : 1 412 €
Adjoint technique principal de 2ème classe (1er échelon) : 1 441 €
Adjoint technique principal de 1ère classe (dernier échelon) : 2 100 €
A cette rémunération principale peuvent venir s’ajouter divers éléments liés par exemple à la situation géographique du lieu de travail (notamment pour les agents travaillant à Paris), à la nature des activités exercées ou à la situation personnelle des agents.

Calendriers prévisionnels et renseignements complémentaires sur les recrutements du Ministère de l’Intérieur, de l’Outre-Mer et des
Collectivités Territoriales : consultez le site www.interieur.gouv.fr (rubrique : «Métiers et concours – Filière technique, immobilière et logistique – catégorie C – Concours externe /recrutement sans concours / PACTE»)

Renseignements complémentaires sur la fonction publique (concours, statuts, etc.) : consultez le site www.fonction-publique.gouv.fr


Partagez :

Partager et favoriser
Suivez nous sur :