Déclaration de Bernard cazeneuve après les arrestations dans le cadre de l’enquête relative à la tentative d’attentat déjoué de Villejuif

7 juin 2015

Déclaration de M. Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur - Hôtel de Beauvau - 7 juin 2015


Mesdames et messieurs,

Certains d’entre vous ont souhaité disposer d’informations concernant les arrestations auxquelles il a été procédé ce matin dans le cadre de l’enquête relative à la tentative d’attentat déjoué de Villejuif. Le ministère de l’Intérieur, comme à l’accoutumée, souhaite vous apporter des informations précises.

Aujourd’hui 7 juin, cinq mois jour pour jour après les attentats de janvier, le Gouvernement poursuit son travail de démantèlement des filières terroristes avec une détermination sans faille.

Ce matin à l’aube, les policiers ont arrêté dans les Yvelines deux individus de 35 et 39 ans qui ont été placés en garde à vue. Il a été procédé à ces interpellations sur commission rogatoire des juges d’instruction, dans le cadre de l’enquête ouverte contre Sid Ahmed GHLAM à la suite du meurtre d’Aurélie CHATELAIN et de l’attentat évité à Villejuif le 19 avril dernier. Des perquisitions se poursuivent dans la foulée aux domiciles respectifs des individus interpellés ce matin.

Il appartient maintenant à l’enquête de déterminer le rôle exact que ces deux individus ont pu jouer au sein de l’entourage de Sid Ahmed GHLAM. Je rappelle que le Procureur de Paris François MOLINS avait indiqué que Sid Ahmed GHLAM était « passé à l’acte à la suite d’instructions données vraisemblablement de Syrie et pour le compte d’organisation terroristes », et « qu’il avait agi en bénéficiant d’une aide qui s’est traduite par des véhicules et de la fourniture d’armement ». L’enquête, qui a déjà conduit à la mise en examen et à l’incarcération de deux individus, Sid Ahmed GHLAM et Abdelkader JALAL, se poursuit naturellement avec tous les moyens nécessaires, sous l’autorité de la justice et dans une parfaite coordination entre les services. Notre détermination à poursuivre la neutralisation de l’ensemble du réseau terroriste qui a organisé le projet d’attentat de Villejuif est totale.

Je tiens à féliciter l’ensemble des services de police qui ont participé au succès de cette opération : les enquêteurs de la Sous-Direction Anti-Terroriste de la Direction Centrale de la Police Judiciaire, assistés des hommes du RAID et des Brigades de Recherche et d’Intervention, ainsi que des agents de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure et de la Direction Régionale de la Police Judiciaire de Paris.

La lutte contre le terrorisme ne connaît aucune pause ; elle est permanente et renforcée chaque jour par les moyens supplémentaires que le Gouvernement mobilise. Tous les jours, nous procédons à des interpellations, nous empêchons des départs vers la Syrie et interceptons des individus de retour sur notre sol. Tous les jours, nous portons des coups au terrorisme.

A ce jour, 1750 individus sont recensés pour leur implication à un titre ou à un autre dans les filières djihadistes. 113 français ou résidents en France ont trouvé la mort sur le théâtre des opérations. 130 procédures judiciaires concernant 650 personnes sont en cours pour des activités liées au terrorisme. 60 interdictions  administratives de sortie du territoire ont déjà été prononcées, et une cinquantaine d’autres sont en cours d’instruction. 36 sites Internet faisant l’apologie du terrorisme ont déjà fait l’objet d’une mesure de blocage. Les mesures de la loi antiterroriste du 13 novembre dernier sont toutes en application. Les renforts supplémentaires pour nos services de renseignements annoncés par le Premier Ministre en janvier se mettent en place dans les délais prévus. Tous les services placés sous ma direction travaillent dans une totale coordination.

Face à la menace terroriste qui reste très élevée, nous devons plus que jamais faire preuve de sang-froid, d’unité et d’une détermination sans faille, pour protéger tous les Français.

Je vous remercie de votre attention.


Partagez :

Partager et favoriser