La Dordogne

La Dordogne

Deuxième destination touristique non littorale après Paris, la Dordogne attire par son patrimoine historique et archéologique, ses paysages et sa gastronomie, de réputation internationale.


Constitué des quatre Périgords, noir, blanc, vert et pourpre, ce département, essentiellement rural, dispose d’une agriculture diversifiée et d’une industrie tournée vers la filière bois et le secteur du luxe. Il est aussi l’un des vingts plus pauvres de France, avec une population vieillissante et des inégalités assez marquées.

Pour la préfète Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, « un des enjeux pour l’État est donc de contribuer à l’unité de ce territoire, par le développement économique et la cohésion sociale, et d’accompagner tous les acteurs locaux pour que la Dordogne, terre d’accueil et de diversité, consolide son identité au cœur de la Nouvelle-Aquitaine ».

Repères :

  • Superficie : 9060 km 2
  • 418 200 habitants
  • Densité de la population : 46 habitants au m 2
  • Quatre arrondissements (Bergerac, Nontron, Périgueux et Sarlat-la-Canéda)
  • 521 communes depuis le 1er janvier 2017

La chapelle Sixtine de la préhistoire

La chapelle Sixtine de la préhistoire

La grotte de Lascaux, vieille de près de 20 000 ans, est la grotte ornée la plus connue au monde. L’État s’engage fortement en faveur de la conservation de la grotte originelle, l’étude de ses chefs d’œuvre, ainsi que de la promotion de l’art pariétal. Le 10 décembre dernier, François Hollande a inauguré le Centre international de l’art pariétal, Lascaux IV, un haut lieu touristique pour le département.



L’ingénierie territoriale au service d’une nouvelle dynamique rurale

L’ingénierie territoriale au service d’une nouvelle dynamique rurale

Services publics, attractivité économique, mobilité et jeunesse : l’État se mobilise en Dordogne pour créer une nouvelle dynamique en faveur de la ruralité.



Les multiples facettes du centre d’entraînement de Saint-Astier

Les multiples facettes du centre d’entraînement de Saint-Astier

Connu pour ses pistes d’audace et ses nuages de lacrymo, « Saint-Astier » est la référence en matière de maintien de l’ordre. Et pour cause, tous les gendarmes de France y sont passés au moins une fois lors de leur formation initiale. Mais le savoir-faire du centre national d’entraînement des forces de gendarmerie accompagne aussi les administrations et des partenaires institutionnels et étrangers.



Se former pour servir

Se former pour servir

Avec ses huit hectares situés en plein cœur du quartier Saint-Georges, l’école nationale de police de Périgueux est le troisième établissement de formation de la Police nationale de France, après Nîmes et Oissel.



À Bergerac, le commissariat de demain

À Bergerac, le commissariat de demain

Le commissariat de Bergerac occupe de nouveaux bâtiments spacieux, permettant notamment d’intégrer un laboratoire de police technique et scientifique et une « salle Mélanie »



Les secours en Dordogne : entre innovation opérationnelle et promotion du volontariat

Les secours en Dordogne : entre innovation opérationnelle et promotion du volontariat

La tablette numérique ArtemisLe système d’alerte Artemis permet de disposer d’outils innovants et performants pour l’aide aux...

La Dordogne comme terre d’accueil

La Dordogne comme terre d’accueil

Dans le cadre du démantèlement de la jungle de Calais, le centre d’accueil et d’orientation (CAO) de Bergerac a ouvert le 26 octobre 2016, accueillant vingt hommes isolés. « Une vraie réussite de politique publique » soutenue par la préfète et Hervé Simon, directeur départemental de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) adjoint.



Certificat de projet : une success-story périgourdine

Certificat de projet : une success-story périgourdine

Département pilote pour l’application des mesures de simplification administrative, la Dordogne a mis en œuvre avec succès la démarche du certificat de projet, un mode de gestion des procédures administratives qui offre plus de lisibilité et de sécurité aux entreprises.



Préfecture : dans la peau d’un autre

Préfecture : dans la peau d’un autre

À la préfecture de la Dordogne et dans les sous-préfectures du département, 50 agents ont joué le jeu de l’opération « Vis ma vie », une démarche de management qui associe de façon originale les personnels à la mise en œuvre du plan préfectures nouvelle génération.