Bernard Cazeneuve ministre de l’Intérieur

Passation des pouvoirs entre Manuel Valls et Bernard Cazeneuve - MI - SG - DICOM - E.Delelis
3 avril 2014

Bernard Cazeneuve a pris ses fonctions de ministre de l’Intérieur le 2 avril. Au cours de la cérémonie de passation de pouvoirs avec son prédécesseur, Manuel Valls, nommé Premier ministre, il a notamment annoncé la poursuite des réformes engagées. Il s’est ensuite rendu sur le terrain en Seine-et-Marne, à la rencontre des fonctionnaires du ministère.


Le jour même de sa nomination comme ministre de l’Intérieur au sein du gouvernement de Manuel Valls, le 2 avril dernier, Bernard Cazeneuve a pris ses fonctions Place Beauvau. Au cours de la cérémonie de passation de pouvoirs avec son prédécesseur, le nouveau ministre a déclaré : « J’ai parfaitement conscience de l’extrême qualité de ceux qui, au ministère de l’Intérieur, travaillent au quotidien », citant les policiers, gendarmes, sapeurs-pompiers, personnels des administrations préfectorale et centrale. Et de poursuivre en s’adressant au Premier ministre : « J’ai conscience de l’ensemble des réformes qui ont été engagées, de tout le travail que vous avez initié, qu’il faudra poursuivre, amplifier », le ministre se référant alors à la création des zones de sécurité prioritaire (ZSP), de la direction générale de la sécurité intérieure ou encore à la politique d’immigration.

De son côté, Manuel Valls a déclaré : « Je quitte la Place Beauvau avec un pincement au cœur, parce qu’il y a sans doute un goût d’inachevé (…) Le ministre de l’Intérieur est celui de l’ordre républicain, sans lequel il n’y a pas de progrès, pas de démocratie. »

Le soir même de sa prise de fonction, Bernard Cazeneuve est allé à la rencontre de personnels du ministère de l’Intérieur avec un déplacement en Seine-et-Marne. Il s’est rendu dans un premier temps au commissariat de police de Moissy-Cramayel, puis au centre de secours de la même ville et enfin à la brigade de gendarmerie de Tournan-en-Brie. Au cours de ces échanges avec les représentants des différents forces de sécurité et de secours, le ministre a exprimé sa « fierté » d’occuper ce poste et de saluer des fonctionnaires qui « prennent des risques et qui méritent qu'on leur dise notre confiance ». « Ils ont le sens du service public ».

Parcourir la biographie du nouveau ministre de l'intérieur.

MI/SG/DICOM/Richard Wawrzyniak



Partagez :

Partager et favoriser
Suivez nous sur :