Evaluation et propositions sur les suites possibles au démantèlement du camp de Calais

Evaluation et propositions sur les suites possibles au démantèlement du camp de Calais
9 février 2017

Rapport de M. Jérôme Vignon, président de l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale et de M. Jean Aribaud, préfet honoraire, président du COS en date du 31 octobre 2016


Messieurs Jean ARIBAUD et Jérôme VIGNON qui s’étaient vus confier une mission d’expertise par le ministre de l’Intérieur en 2014, sont à l’origine d’un premier rapport sur la situation à Calais en 2015 qui a permis de nourrir les réflexions autour de l’organisation de l’accueil des migrants en France dans un contexte de crise migratoire inédite.

Dans le cadre du prolongement de cette mission, ces deux grands témoins de Calais ont une nouvelle fois été associés à l’État pour l’élaboration d’un diagnostic partagé lors de l’opération de démantèlement et pour émettre des propositions sur le dispositif d’accueil propice à informer et à orienter les nouveaux arrivants dans la région.

Les préconisations formulées dans leur rapport remis au début du mois de novembre 2016 sont aujourd’hui rendues publiques ainsi que leur lettre de mission, définie conjointement avec le ministère du logement et de l’habitat durable.

Les services de l’État restent attentifs à l’évolution de la situation et aux alertes portées par les associations grâce au dialogue constant qui existe sur ce sujet.


Partagez :

Partager et favoriser