Opération antidjihadiste à Strasbourg

Opération antidjihadiste à Strasbourg © MI/SG/Dicom/J.Groisard
13 mai 2014

Bernard Cazeneuve est revenu mardi 13 mai 2014, lors d'un point presse Place Beauvau sur l'opération menée par la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), avec le soutien du groupe recherche assistance intervention dissuasion (RAID) et du groupe d'intervention de la police nationale (GIPN) à Strasbourg, dans le cadre de l'interpellation de plusieurs jihadistes présumés.


Le ministre a confirmé que l'opération consistait à interpeller six personnes qui faisaient parti d'une filière jihadiste à leur retour de Syrie. Les six individus en question ont été placés en garde à vue.

Bernard Cazeneuve a félicité le travail conjoint de l'ensemble des forces de renseignement et de sécurité qui ont réalisé cette opération avec sang froid et une grande efficacité.

Le ministre a rappelé la détermination totale du gouvernement à lutter contre le terrorisme et l'embrigadement des jeunes dans la radicalisation violente.

En effet Bernard Cazeneuve a tenu à démontrer la pertinence de la mise en place d'un plan pour lutter contre ce phénomène depuis le 23 avril 2014 en conseil des ministres. Ces mesures visent à démanteler ces filières, et à empêcher les déplacements motivés par un engagement radical violent.

Selon le ministre, une action judiciaire est actuellement en cours sur commission rogatoire d'un juge d'instruction.


Partagez :

Partager et favoriser
Suivez nous sur :