Un nouveau rançongiciel nommé locky arrive en France

Un nouveau rançongiciel nommé locky arrive en France
4 mars 2016

Locky est un logiciel malveillant  dit « rançongiciel » (ransomware)  qui se propage par courrier électronique à l'ouverture d'une pièce jointe, d'un fichier zippé.


Le principe

Des cyberescrocs envoient par courrier électronique (mail) une pièce jointe contenant le virus locky. Une fois cette dernière ouverte :

  • tous les fichiers du destinataire,
  • tous les périphériques branchés (clés usb, disque durs externes, etc.),
  • tous les répertoires partagés sur un réseau

sont rendus inaccessibles (cryptés) et leurs extensions modifiées en .locky , .mp3 ou .xxx

Ces données, désormais chiffrées, ne peuvent plus être récupérées et les cyberescrocs vous demandent une rançon pour les débloquer.

Les bons réflexes

  • je vérifie l'origine du message électronique ;
  • en cas de doute, je n'ouvre pas la pièce jointe et je m'assure auprès de la personne qui me l'a envoyée qu'il s'agit bien de son document;
  • je me tiens au courant de l'actualité, par exemple de faux messages FREE circulent;
  • je pense à maintenir mes équipements à jour (logiciels, antivirus, etc.);
  • je fais des sauvegardes régulières de mes documents sensibles.

Si j'ai ouvert la pièce jointe :

  • je coupe l'accès à internet (je débranche le câble ethernet ou je désactive le wifi) ;
  • je ne réponds pas aux sollicitations du cyberescroc.

Votre vigilance est importante, elle peut prévenir la perte de vos données.

Plus d'informations techniques (nouvelle fenêtre)


Partagez :

Partager et favoriser