Votre préfecture présente sur les réseaux sociaux

Réseaux sociaux
16 février 2015

La DICOM ( Délégation à l'information et à la communication) et le SIG ont mis en place une série d’outils destinés à aider les préfectures dans le développement de leur présence numérique sur le web.


Le ministère de l’Intérieur et le Service d’information du Gouvernement (SIG) accompagnent les services déconcentrés de l’Etat dans les territoires – les préfectures – dans leur stratégie de « digitalisation », c’est-à-dire le développement de leur présence numérique.

Site internet, réseaux sociaux,… : les préfectures développent leur communication sur le web social pour s’adapter aux nouveaux usages des citoyens et ainsi communiquer, et entrer en contact, avec les administrés là où ils se trouvent.

La présence continue et efficace des préfectures sur le web social est un axe majeur de la stratégie de communication du Gouvernement : le levier local est un élément essentiel. Les préfectures se mobilisent pour relayer les mesures mises en place au niveau national et les campagnes de communication nationales, en plus des actualités locales du département et de la région.

Certaines préfectures sont particulièrement actives sur les réseaux sociaux et en ont complètement intégré les codes dans leur communication. Plusieurs d’entre elles se sont par exemple prêtées à l’exercice de séances de questions-réponses sur Twitter avec le préfet (la Savoie, l’Ile-de-France et plus récemment la Haute-Savoie et la Saône-et-Loire).

Pour trouver votre préfecture sur Twitter, consultez cette liste

La DICOM et le SIG ont mis en place une série d’outils destinés à aider les préfectures dans le développement de cette présence numérique. En collaboration avec le ministère de l’Intérieur, des guides d’utilisation Facebook et Twitter ont été rédigés. Adaptés aux usages et sujets de communication des préfectures, ces guides vont au-delà de la simple prise en main des deux réseaux et ont vocation à fournir des bonnes pratiques de communication sur Facebook et Twitter.


Partagez :

Partager et favoriser