Dissolution de l’association « Troisième voie » et des « Jeunesses nationalistes révolutionnaires »

25 juin 2013

Communiqué de presse du ministre de l’Intérieur du mardi 25 juin 2013


La dissolution de l’association « Troisième voie » et des « Jeunesses nationalistes révolutionnaires », annoncée aujourd'hui par leur responsable Serge Ayoub, intervient en réaction à la notification par le ministre de l’Intérieur de l’intention du Gouvernement de dissoudre ces deux entités dans les plus brefs délais.

Cette manœuvre, dont le seul objet est de contourner la procédure de dissolution administrative en cours, est vaine. Elle ne saurait en effet ni dissimuler, ni mettre un terme à la réalité de l’activité de ces deux entités, l’une et l’autre dédiées à la propagation de l’idéologie d’extrême droite, appelant à la haine et à la discrimination et soutenant la violence.

Manuel Valls a entamé aujourd’hui, à la demande du Premier ministre, la procédure de dissolution d’une des plus anciennes formations d’extrême-droite, « l’Œuvre française », ainsi que celle des « Jeunesses nationalistes », toutes deux prônant une idéologie ouvertement xénophobe et violente.

C’est avec fermeté que le Gouvernement entend lutter contre les groupuscules d'extrême droite qui ont pour moteur la haine de l’autre et qui ont pour ennemi la République.

En aucune circonstance, il ne peut y avoir de place pour la violence politique dans notre pays.


Partagez :

Partager et favoriser
Suivez nous sur :