Bilan de l'accidentalité routière en 2012

Accident de la circulation © Tomas - Fotolia
24 janvier 2013

Jeudi 24 janvier 2013, Manuel Valls a présenté, place Beauvau, le bilan de l'accidentalité routière pour l'année 2012.


2012 : baisse de -8% du nombre de tués sur les routes, soit 318 vies sauvées

3 645 personnes ont perdu la vie sur les routes de France en 2012, ce qui correspond au taux de mortalité routière le plus bas enregistré depuis les premières statistiques en 1948.
Le nombre de personnes blessées est en baisse de -6,9% et celui des personnes hospitalisées est en recul de -7,9%.

Au delà de ces résultats encourageants qui traduisent une situation d'ensemble, le ministre de l'intérieur est ensuite revenu sur chaque catégorie d'usagers de la route (véhicules particuliers, deux-roues motorisés, cyclistes, piétons).

Manuel Valls a salué l'évolution des comportements des Français sur les routes et il a mis l'accent sur l'importance de l'éducation, de la prévention et du contrôle, en matière de sécurité routière.

Poursuivre les efforts pour atteindre « l'objectif 2020 »

Enfin, le ministre a annoncé les différents axes prioritaires pour atteindre l'objectif fixé pour 2020, qui est de passer en dessous des 2 000 personnes tuées sur les routes.

Dans le prolongement de la conférence de presse, Manuel Valls a annoncé le report de l'obligation de posséder un éthylotest dans un véhicule, en cas de contrôle routier. Un décret paru au Journal officiel du 30 octobre 2012, relatif à la possession obligatoire d'un éthylotest par le conducteur d'un véhicule terrestre à moteur, disposait que le défaut de possession d'un éthylotest devait être sanctionné par une amende de 11 euros à partir du 1er mars 2013.


Partagez :

Partager et favoriser
Suivez nous sur :