08-01-2015 à 17h00 - CIC: point sur la mobilisation et le déploiement des forces de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate

8 janvier 2015

Communiqué de presse de M. Bernard Cazeneuve du jeudi 8 janvier 2015 à 17h00


Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, a présidé cet après-midi une nouvelle réunion de la cellule interministérielle de crise afin de faire un point sur la mobilisation et le déploiement des forces de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate.

Plus de 88 000 personnels sont ainsi engagés sur l'ensemble du territoire.

Les effectifs se répartissent ainsi:

Police: 50 000 fonctionnaires (dont 40 000 de la direction centrale de la sécurité publique (DCSP), 7 000 de la direction centrale de la police aux frontières (DCPAF), 2 500 de la préfecture de police de Paris (PP), auxquels s’ajoutent les effectifs du service de la protection, de police judiciaire, de la direction générale de la sécurité intérieure et de la Force d’intervention de la police nationale notamment)

Gendarmerie: 32 000 gendarmes départementaux auquel s’ajoutent les personnels du Groupe d’intervention de la Gendarmerie Nationale.

Forces mobiles: 5 000 policiers et gendarmes (22 escadrons de gendarmerie mobile et 44 compagnies républicaines de sécurité)

Ministère de la défense : 1 150 militaires

Soit plus de 88 000 personnels engagés sur l’ensemble du territoire dont :

9 650 personnels pour l’Ile de France (2 200 policiers et gendarmes en ordre public, 2 500 policiers de la préfecture de police, 2 500 policiers de la DCSP,
1200 gendarmes, 850 militaires et 400 personnels de la Surveillance générale de la SNCF (SUGE).

Le ministre de l’Intérieur tient à saluer l’engagement et le grand professionnalisme de ces hommes et de ces femmes, qui, aux côtés des policiers municipaux, durement éprouvés par l’assassinat ce matin d’une des leurs dans les Hauts de Seine, des sapeurs-pompiers, et des associations de protection civile, assurent au péril de leur vie, la sécurité et à la protection de nos concitoyens.

Enfin, une nouvelle réunion de la cellule interministérielle de crise se tiendra en fin d’après-midi et permettra de faire un point complet sur les mesures sectorielles et géographiques mises en œuvre en Picardie après le passage de cette région en « alerte attentat ».


Partagez :

Partager et favoriser