Les ministres de la IVème République

1 juillet 2015

De 1948 à 1958


Jules Moch (1893-1985)
24 novembre 1947 - Polytechnicien de formation et ingénieur de la marine, député SFIO (1928), membre du deuxième cabinet Léon Blum (1938), résistant il siégea à l'Assemblée consultative d'Alger (1944), aux assemblées constituantes de 1945 et 1946, à l'Assemblée nationale (1946-1958). Il fut nommé ministre des travaux publics (1945-1947), avant de devenir ministre de l'Intérieur.

MOCH II

26 juillet 1948 - 5 septembre 1948, gouvernement Marie

MOCH III

5 septembre - 11 septembre 1948, 2è gouvernement Schuman

MOCH IV

11 septembre 1948 - 27 octobre 1949, 1er gouvernement Queuille

MOCH V

28 octobre 1949 - 7 février 1950, vice-président du Conseil et ministre de l'Intérieur, 2è gouvernement Bidault

Henry Queuille (1884-1970)
7 février 1950 - Médecin, il fut élu député (1914-1935) puis sénateur (1935-1940) radical-socialiste. Plusieurs fois ministre sous la IIIe République (Agriculture, Santé publique, PTT, Travaux publics), il rejoignit De Gaulle à Londres (1943) et fut membre de l'assemblée consultative provisoire (1944). Réélu député radical-socialiste (1946-1958), il fut plusieurs fois ministre et fut appelé à la présidence du Conseil (septembre 1948-octobre 1949). Vice président du Conseil du 28 octobre 1949 au 7 février 1950, il devint ministre de l'intérieur le 7 février 1950 dans le deuxième cabinet Bidault.

QUEUILLE II

2 juillet 1950 - 12 juillet 1950, président du Conseil et ministre de l'intérieur

QUEUILLE III

12 juillet 1950 - 9 mars 1951, 1er gouvernement Pleven

QUEUILLE IV

10 mars - 11 août 1951, président du Conseil et ministre de l'Intérieur

Charles Brune (1891-1956)
11 août 1951 - Né dans le Jura, docteur vétérinaire, Charles Brune fit toute sa carrière au ministère de l'Agriculture. En 1938, il était inspecteur général des services vétérinaires. Conseiller municipal de Chartres depuis 1935, il fut élu conseiller de la République d'Eure-et-Loir en 1946 et réélu en 1948. Président du groupe du Rassemblement des gauches républicaines et de la gauche démocratique, il fut appelé par G. Bidault comme ministre des PTT (7 février 1950), poste qu'il conserva dans les gouvernements Queuille (30 juin 1950) et Pleven (14 juillet 1950), avant d'être appelé à l'Intérieur.

BRUNE II

20 janvier 1952 - 8 mars 1952, 1er gouvernement Faure

BRUNE III

8 mars 1952 - 8 janvier 1953, gouvernement Pinay

BRUNE IV
8 janvier 1953 - 28 juin 1953, gouvernement Laniel

Léon Martinaud-Déplat (1899-1969)
28 juin 1953 - Avocat, député de Paris et secrétaire général du Comité exécutif du Parti radical socialiste dès 1929, il fut élu président administratif du parti radical en 1948. Garde des Sceaux dans le cabinet d'Edgar Faure en 1952, il tenta de lutter contre le parti communiste et poursuivit cette politique comme ministre de l'Intérieur.

François MITTERRAND (1916-1996)
19 juin 1954 - Avocat au barreau de Paris, mobilisé en 1939, il fut fait prisonnier et, s'étant évadé, il entra dans la résistance. Député de l'Union démocratique et sociale de la Résistance (UDSR) pour le département de la Nièvre (1946-1958 et à partir de 1962) ou sénateur (1959-1962), il fut successivement ministre des Anciens combattants (1947-1948), de l'information (1948), de la France d'outre-mer (1950-1951), Ministre d'État dans le cabinet Laniel (1953), il démissionna en raison de son désaccord sur la politique coloniale qu'il voulait voir s'orienter dans un sens plus libéral. Il devint ministre de l'intérieur dans le cabinet Mendès-France.

Maurice Bourgès-Maunoury (1914-1993)
23 février 1955 - Ancien élève de l'École polytechnique et officier de carrière, il participa à la Résistance. Membre du Parti radical socialiste, député (1946-1958), il fut plusieurs fois ministre sous la IVe République (Travaux publics, Armement, Finances, Industrie).

Jean Gilbert Jules, dit Gilbert-Jules (1903-1984)
1e février 1956 - bâtonnier d'Amiens, ses compétences lui ouvrirent, comme sénateur radical, les fonctions gouvernementales. Il fut secrétaire d'État aux Finances avant d'obtenir l'Intérieur. 13 juin 1957 -

GILBERT-JULES II

13 juin - 6 novembre 1957, gouvernement Bourgès-Maunoury

BOURGES-MAUNOURY  II

16 novembre 1957 - 14 mai 1958, gouvernement Gaillard

Maurice Faure (1922 - 2014)

14 mai - 17 mai 1958, gouvernement Pflimlin

MOCH VI

17 mai - 1er juin 1958, gouvernement Pflimlin

Émile Pelletier (1898-1975)
1er juin 1958 - Préfet en 1942, il demanda à être placé en disponibilité et entra dans la Résistance. Ayant repris sa carrière après la guerre, ses sympathies gaullistes désignèrent ce technicien au ministère de l'Intérieur en juin 1958.