Opération policière à Argenteuil

Opération policière à Argenteuil
24 mars 2016

Déclaration de M. Bernard CAZENEUVE, Ministre de l’Intérieur à l'Hôtel de Beauvau, jeudi 24 mars 2016


Mesdames et Messieurs,

Une opération policière est en ce moment en cours à Argenteuil, dans le Val d’Oise. Les policiers de la Direction générale de la Sécurité intérieure, agissant sur commission rogatoire d’un juge d’instruction du pôle antiterroriste de Paris, conduisent une perquisition dans un immeuble d’habitation. Cet immeuble a été évacué de ses occupants et les opérations de déminage sont en cours afin que les policiers puissent procéder à la perquisition de l’appartement, du parking et des parties communes dans des conditions optimales.

Un périmètre de sécurité a été établi autour de l’immeuble par la police nationale, et j’ai demandé aux autorités préfectorales de prendre toutes les dispositions adaptées à la situation. Je demande aux médias de bien vouloir se conformer scrupuleusement aux demandes des forces de sécurité en se tenant à distance, afin de ne pas gêner les opérations en cours.

Cette opération fait suite à une interpellation importante effectuée ce matin par la DGSI, qui a permis de mettre en échec un projet d’attentat en France, conduit à un stade avancé.

L’individu interpellé, de nationalité française est suspecté d’être impliqué à haut niveau dans ce projet. Il évoluait au sein d’un réseau terroriste qui projetait de frapper la France.

Cette arrestation est le fruit d’une enquête minutieuse conduite depuis plusieurs semaines, qui a mobilisé d’importants moyens de surveillance physique et technique, ainsi qu’une coopération étroite et constante entre services européens. Elle démontre une fois de plus l’intense activité de nos services antiterroristes. Je rappelle que ce sont déjà 75 individus en lien avec des activités terroristes qui ont été interpellés sur notre territoire depuis le début de l’année 2016. Ces interpellations ont donné lieu à 37 mises en examen et 28 incarcérations.

A ce stade, aucun élément tangible ne relie ce projet aux attentats de Paris et de Bruxelles. L’enquête en cours devra établir les contours de cette entreprise criminelle et les éventuelles complicités. Il appartiendra au Procureur de Paris, s’il le juge utile en fonction des suites de l’enquête, de rendre publics davantage d’éléments.

Dans un contexte de menace terroriste inédit, dont les attentats de Bruxelles ont été une nouvelle manifestation tragique et ont rappelé l’acuité, je veux saluer à nouveau l’action inlassable de nos services de renseignement et de sécurité intérieure antiterroristes.

Le Gouvernement met tout en œuvre pour protéger les Français de cette menace : nous restons et resterons d’une vigilance absolue.
Je vous remercie.


Partagez :

Partager et favoriser