Le guide méthodologique

Ce guide méthodologique est composé de trois parties.

Il a pour ambition de s‘adresser à tout responsable ayant à piloter pour la première fois un projet de vidéo protection, ayant l‘intention de le faire ou souhaitant développer ou améliorer un dispositif existant, et qui ne dispose pas des compétences adaptées dans son service.

Il veut donc apporter un éclairage global et atteindre un très vaste public, du commerçant évoqué dans l‘exemple initial au directeur général des services d‘une commune importante, en passant par un directeur d‘une entreprise de transports publics ou un responsable d‘organisme HLM.

Il vise principalement les projets déployés dans les lieux où la vidéo protection est soumise au régime juridique de la loi du 21 janvier 1995, qui est le texte de référence pour la vidéosurveillance des espaces publics ou privés ouverts au public. Il abordera également les cas dans lesquels cette loi ne s‘applique pas : zones de stockage non accessibles au public des commerces, dépôts de bus, zones de tri bagages des aéroports, etc.

Il se veut également compréhensible par un large public.

Première partie :

La première partie du guide méthodologique porte sur la démarche générale d'un projet vidéoprotection.

Seconde partie :

La seconde partie traite de projets réels ou imaginés et menés par des communes, des transporteurs, des bailleurs et des commerçants.

Troisième partie :

La troisième partie approfondit les aspects techniques, juridiques, organisationnels et financiers


Partagez :

Partager et favoriser
Suivez nous sur :