Qu'est-ce qu'une ZSP ?

Les zones de sécurité prioritaires ont été créées en juillet 2012.


Les zones de sécurité prioritaires ont été définies sur des critères relatifs à l’insécurité et aux déséquilibres socio-économiques constatés.

Avant tout, il s’agit d’appliquer une méthode visant à concentrer les efforts sur un nombre réduit d’objectifs, afin d'obtenir, par là-même, des résultats concrets au bénéfice de la population.

Ces efforts concernent tous les acteurs de la police nationale : si la sécurité publique est impliquée dans le dispositif, la police judiciaire, la PAF, les CRS… le sont tout autant. L’enjeu est bien d’obtenir sur le terrain un effet multiplicateur grâce à l’action conjointe des services, chacun apportant son savoir-faire et sa « valeur ajoutée » au dispositif global.

Cette action collective doit être mise au service d’objectifs partagés, ciblés, évolutifs et adaptés aux particularités des territoires concernés et de la délinquance constatée.

Cette mobilisation doit déboucher sur des résultats tangibles. Il s’agit de faire baisser la délinquance et d’améliorer concrètement les conditions de vie des habitants des quartiers concernés.

Tout cela ne peut se faire sans la collaboration active de tous les partenaires locaux de la police nationale : justice, éducation nationale, municipalités, bailleurs, transporteurs, associations…

Les habitants sont les premiers concernés.

Ils doivent non seulement être parfaitement informés, mais encore régulièrement consultés afin d’emporter leur indispensable adhésion.


Partagez :

Partager et favoriser
Suivez nous sur :