COVID

Secrétaire administratif de l'intérieur

Secrétaire administratif
14 mai 2012

Les secrétaires administratifs sont classés dans un corps de la catégorie B des fonctionnaires de l’Etat.


Les secrétaires administratifs assurent des tâches administratives d'application. A ce titre, ils sont chargés notamment d'appliquer les textes de portée générale aux cas particuliers qui leur sont soumis.

Ils peuvent exercer des tâches de rédaction, de comptabilité, de contrôle et d'analyse.
Les secrétaires administratifs de classe exceptionnelle, ou les titulaires du grade assimilé, peuvent être chargés de la coordination de plusieurs sections administratives et financières ou de la responsabilité d'un bureau.

Première affectation

Les secrétaires administratifs de l'intérieur exercent leurs fonctions dans les services et établissements publics relevant du ministère de l'intérieur (administration centrale – préfectures – police nationale – gendarmerie) ainsi qu'au sein des greffes des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel.

Evolution de carrière et mobilité

Le corps des secrétaires administratifs comprend 3 grades (secrétaire administratif de classe normale, secrétaire administratif de classe supérieure, secrétaire administratif de classe exceptionnelle). Les passages aux échelons et aux grades supérieurs, qui s’effectuent selon plusieurs modalités (ancienneté, reconnaissance de la valeur professionnelle, passage d’examens professionnels) se traduisent par des augmentations de rémunération. Enfin, au terme de 4 années de services publics, il est possible de passer les concours internes de la fonction publique, comme par exemple le concours d’accès aux Instituts Régionaux d’Administration (IRA) pour l’accès aux corps des attachés d’administration (catégorie A). Des formations internes préparant à ces concours sont proposées par le ministère de l’intérieur.

Pour évoluer professionnellement, les secrétaires administratifs peuvent également bénéficier des nombreuses possibilités de mobilités, à la fois fonctionnelles et géographiques, offertes par le ministère de l’intérieur. Enfin, des mobilités inter-ministérielles et inter-fonction publique sont possibles.

Conditions d’accès

Le concours externe :

est ouvert aux titulaires d’un Baccalauréat ou d'un titre ou diplôme classé au moins au niveau IV, ou d'une qualification reconnue comme équivalente à l'un de ces titres ou diplômes (la condition de diplôme peut être supprimée pour les mères et pères d’au moins 3 enfants et les sportifs de haut niveau inscrits sur la liste fixée chaque année par la commission nationale du sport de haut niveau).

Le concours interne :

est ouvert aux fonctionnaires et agents publics de l'Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics en relevant, aux militaires ainsi qu'aux agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale à la date de clôture des inscriptions, comptant au moins 4 ans de services publics au 1er janvier de l'année au titre de laquelle est organisé le concours (les candidats doivent être en activité, en détachement ou en congé parental).
Ce concours est également ouvert aux candidats justifiant, au 1er janvier de l'année au titre de laquelle est organisé le concours, d’au moins 4 ans de services accomplis dans une administration, un organisme ou un établissement d'un Etat membre de la Communauté européenne ou d'un Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen autres que la France dont les missions sont comparables à celles des administrations et des établissements publics dans lesquels les fonctionnaires civils mentionnés à l'article 2 de la loi n° 83- 634 du 13 juillet 1983 exercent leurs fonctions, et qui ont, le cas échéant, reçu dans l'un de ces Etats une formation équivalente à celle requise par les statuts particuliers pour l'accès aux corps considérés.

La condition « en fonctions » n’est pas opposable aux ressortissants communautaires.

Le 3ème Concours :

est ouvert aux candidats justifiant, au 1er janvier de l’année au titre de laquelle le concours est ouvert, de l'exercice pendant 4 ans au moins d’une ou plusieurs activités professionnelles, d’un ou de plusieurs mandats de membre d’une assemblée élue d’une collectivité territoriale ou d’une ou de plusieurs activités en qualité de responsable, y compris bénévole, d’une association.

Les périodes au cours desquelles l'exercice d'une ou plusieurs activités ou d'un ou plusieurs mandats aura été simultané ne sont prises en compte qu'à un seul titre.
Les activités professionnelles prises en compte au titre du 3ème concours doivent avoir été exercées dans les domaines de la gestion administrative, financière ou comptable ou de la gestion des ressources humaines.

Rémunération mensuelle nette moyenne (avec primes)

  • Secrétaire administratif de classe normale (1er échelon) : 1 582 €
  • Secrétaire administratif de classe exceptionnelle (dernier échelon) : 2 520 €

A cette rémunération principale peuvent venir s’ajouter divers éléments liés par exemple à la situation géographique du lieu de travail (notamment pour les agents travaillant à Paris), à la nature des activités exercées ou à la situation personnelle des agents.
Calendriers prévisionnels et renseignements complémentaires sur les recrutements du Ministère de l’Intérieur : consultez le site www.interieur.gouv.fr

"

Renseignements complémentaires sur la fonction publique (concours, statuts, etc.) : consultez le site www.fonction-publique.gouv.fr

"