Circulation

Les citoyens britanniques devront-ils désormais se munir de leur passeport pour se rendre en France ? Sera-t-il nécessaire d'obtenir un visa pour du court ou du long séjour ?

Depuis le 1er janvier 2021, les ressortissants britanniques sont soumis à des contrôles plus approfondis. Les voyageurs en provenance du Royaume-Uni sont invités à se présenter en avance au poste-frontière pour se rendre dans l’Union européenne. Au poste frontières, ils devront emprunter la file « ressortissant de pays tiers », et non plus la file « EU / EEA / CH ».

Ils devront être munis d’un visa long séjour s’ils souhaitent séjourner en France plus de 3 mois.

Pour un séjour d’une durée plus courte (au maximum 90 jours par période de 180 jours) ou pour un transit vers un autre État membre ou de l’espace Schengen, les ressortissants britanniques n’ont pas besoin de visa. Ils devront :

  • présenter leur passeport, qui sera composté à l’entrée et à la sortie de l’espace Schengen ;
  • être en mesure de justifier qu’ils détiennent les ressources suffisantes pour subvenir à leurs besoins durant leur séjour ;
  • être munis d’une attestation d’assurance couvrant l’ensemble des dépenses médicales, hospitalières et de décès, susceptibles d’être engagées pendant toute la durée du séjour en France, y compris les frais de rapatriement pour raison médicale.

Ces conditions ne sont pas applicables aux Britanniques et aux membres de leur famille résidant en France avant le 31 décembre 2020 (voir rubrique Séjour).

Pour les Français se rendant au Royaume-Uni, les informations sont fournies sur le site du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. »