Bilan de l'accidentalité routière de mars 2021

Bilan de l'accidentalité routière de mars 2021
19 avril 2021

Les modifications profondes des conditions de trafic au cours de l'année 2020 en raison de la crise sanitaire et le caractère particulièrement atypique de cette année 2020, ont conduit l'ONISR à prévoir, pour ses données conjoncturelles 2021, une double comparaison avec les données 2020 mais aussi 2019, année « avant crise sanitaire ».


Selon les estimations de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 183 personnes sont décédées sur les routes en mars 2021, en France métropolitaine. Ce chiffre était de 152 en mars 2020, mais il s'agissait alors du premier mois impacté par les restrictions de circulation liées au premier confinement. Ainsi, s'il y a eu en mars 2021 31 personnes tuées en plus (+20%) par rapport à 2020, il y en a eu 72 de moins qu'en mars 2019 (-28%), mois moins atypique et davantage propice à une comparaison.

La réduction des déplacements (couvre-feu et limite de 10 kms pour certains) et des trajets domicile-travail (télétravail) expliquent pour partie l'amélioration de l'accidentalité routière en mars 2021 par rapport aux mois de mars précédents, hors 2020. Le Cerema estime en effet la baisse de trafic à 10% en mars 2021 par rapport à la période précédant le premier confinement.

Les autres indicateurs sont également en hausse en mars 2021 par rapport à mars 2020, et en baisse par rapport à mars 2019 :

  • le nombre d'accidents corporels enregistrés par les forces de l'ordre s'établit à 3 874 en mars 2021, en hausse de +58% par rapport à mars 2020, et en baisse de -13% par rapport à mars 2019.
  • 4 717 personnes ont été blessées en mars 2021, en hausse de +57 % par rapport à mars 2020, et en baisse de -14% par rapport à mars 2019.

La mortalité piétonne a bénéficié des restrictions de déplacement liées au couvre-feu, obligeant cette catégorie d'usagers à rentrer à son domicile de jour : 18 piétons ont été tués en mars 2021, soit 5 de moins qu'en mars 2020 et 16 de moins qu'en mars 2019.

La mortalité des cyclistes est plus élevée en mars 2021 : 16 tués contre 1 en mars 2020 et 15 en 2019.

86 automobilistes ont été tués en mars 2021, 12 de plus qu'en mars 2020 et 40 de moins qu'en mars 2019.

46 usagers de deux-roues motorisés ont trouvé la mort en mars 2021, contre 32 en mars 2020, et 66 en mars 2019.

29 jeunes de 18-24 ans sont décédés sur les routes en mars 2021, soit 2 de plus qu'en mars 2020, et 21 de moins qu'en mars 2019.

45 seniors âgés de 65 ans ou plus ont été tués en mars 2021, une mortalité plus élevée qu'en mars 2020 (+20) du fait du confinement de l'an dernier particulièrement marqué pour cette tranche d'âge, et en baisse par rapport à mars 2019 (-14).

La mortalité routière est en hausse le mois dernier sur tous les réseaux routiers par rapport à mars 2020 (+26 hors agglomération et +9 en agglomération) sauf sur les autoroutes ( -4), et en baisse par rapport à mars 2019 sur tous les réseaux (respectivement -45, -13 et -14). Hors agglomération, la mortalité reste particulièrement basse par rapport aux mois de mars des années précédentes, hors 2020.

Bilan de la mortalité routière au premier trimestre 2021 en métropole

La mortalité routière du premier trimestre 2021 est en baisse, 529 tués, contre 636 tués en 2020 (soit -17% et 107 personnes tuées en moins) et contre 748 tués au premier trimestre 2019 (soit -29% et 219 personnes tuées en moins). La baisse concerne surtout les automobilistes et les piétons, alors que la mortalité motocycliste ou cycliste n'est qu'en léger retrait.

Bilan de la mortalité routière dans les Outre-mer

En mars 2021, dans les Outre-mer, les indicateurs de l'accidentalité sont supérieurs à ceux de mars 2020, et inférieurs à ceux de mars 2019. Selon l'ONISR, 22 personnes ont perdu la vie (contre 16 en mars 2020 et 23 en mars 2019). Le nombre des accidents corporels enregistrés par les forces de l'ordre s'élève à 248 accidents en mars 2021 (contre 134 en mars 2020 et 262 en mars 2019). 295 personnes ont été blessées au cours de ces accidents (contre 177 blessés en mars 2020 et 375 en mars 2019).