Programmation immobilière pour la police nationale et la gendarmerie nationale 2018-2020

Programmation immobilière pour la police nationale et la gendarmerie nationale 2018-2020
25 janvier 2018

Depuis que j’ai pris mes fonctions place Beauvau, je me suis rendu dans de nombreux commissariats de police et brigades de gendarmerie. Je suis allé au cœur de Paris comme en petite et moyenne couronne, dans les grandes agglomérations comme dans les villes moyennes, dans les plus petits de nos villages aussi. J’ai visité parfois des bâtiments d’une grande qualité, marqués par une architecture à la fois esthétique et fonctionnelle, par des technologies très performantes, des bâtiments pleinement adaptés aux missions des forces de sécurité. J’ai vu aussi – et je sais combien ce sujet est primordial pour nos forces de l’ordre - des commissariats et casernes datés, parfois-même vétustes, inadaptés à une police et une  gendarmerie du XXIe siècle et indignes de l’engagement de nos forces et de l’accueil des usagers du service public.

C’est pour remédier à cette situation que ce Gouvernement a décidé de faire de l’amélioration du parc immobilier des policiers et des gendarmes, une priorité du quinquennat. Non pas au travers d’un plan d’urgence qui n’aurait pas permis de traiter cette problématique en profondeur. Mais par la mise en place d’une programmation ambitieuse sur trois ans, permise par les engagements budgétaires inscrits dans la loi de programmation des finances publiques votée au Parlement. Ainsi les crédits immobiliers de la Police nationale s’établiront à un niveau annuel de 196 millions d’euros, en augmentation de +5 % par rapport à 2017. Quant au budget annuel consacré au parc immobilier de la Gendarmerie, il sera porté à 101 millions   d’euros, en augmentation de +9 % par rapport à l’année précédente.

Le plan immobilier 2018-2020, qui prévoit la réalisation de 29 nouveaux projets d’ampleur pour la Police nationale et de 47 pour la Gendarmerie, correspond à la traduction concrète de cette priorité. Élaboré – c’est notre marque de fabrique - à partir des besoins du terrain, il couvre la totalité du territoire national (métropole comme outre-mer), dans un souci d’équilibre entre les différentes régions. Il témoigne de l’engagement résolu du Gouvernement tant pour améliorer les conditions de travail   de ceux qui protègent les Français, que pour mieux accueillir les victimes du crime et de la délinquance.

Nous pensons donc une trajectoire sur trois ans. Mais il ne s’agit pas de tout figer dans le marbre. Des priorités nouvelles peuvent en effet émerger, des aléas imprévus apparaître, susceptibles d’impacter notre programmation immobilière. C’est pourquoi, parallèlement à ces 76 nouveaux projets, un important programme d’études continuera à être déployé. Il s’agit d’anticiper pour gagner en réactivité. Il s’agit tout simplement de prévoir pour pouvoir.

Bienvenue dans ce tour d’horizon des territoires qui, dans un futur proche, vont voir le visage de leurs commissariats, de leurs brigades, changer. Avec ce plan, nous dessinons aujourd’hui la police et la gendarmerie de demain.

Gérard Collomb

Budget immobilier Gendarmerie nationale
Budget immobilier Police nationale
Carte de France des projets immobiliers

Retrouvez également le dossier de presse en version PDF :