COVID

Déplacement à Dammarie-les-Lys : Brice Hortefeux salue les victoires enregistrées récemment contre le terrorisme basque

26 juillet 2010

Lundi 26 juillet 2010, Brice Hortefeux, ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales, est revenu à Dammarie-les-Lys en présence d'Alfredo Perez Rubalcaba, ministre de l'intérieur espagnol, pour faire le point sur les victoires enregistrées récemment dans la lutte commune contre l'ETA.


Déplacement à Dammarie-les-Lys : Brice HORTEFEUX salue les victoires enregistrées récemment contre le terrorisme basque

Le ministre a rappelé que cette visite commune est "une nouvelle occasion de saluer la mémoire du commandant Jean-Serge Nerin", assassiné dans l'exercice de ses fonctions, le 16 mars dernier, par des militants de l'ETA cherchant à échapper à leur interpellation.

Les deux ministres ont rencontré une nouvelle fois sa famille, ses trois collègues et l'ensemble des fonctionnaires du commissariat de Dammarie-les-Lys, afin de renouveler tout leur soutien et leur affection.

"

Le symbole d'une victoire dans le combat déterminé et constant contre le terrorisme basque.

"

Brice Hortefeux a souligné les résultats positifs obtenus dans la lutte contre l'ETA, en revenant sur l'arrestation et la mise en examen de trois suspects vendredi 23 juillet dernier, qui viennent s'ajouter à celle du premier complice interpellé sur place et aujourd'hui écroué.

Fort de ces bons résultats, le ministre a relevé que Dammarie-les-Lys représente désormais "le symbole d'une victoire dans le combat déterminé et constant contre le terrorisme basque". Il a notamment mis l'accent sur l'étroite coopération avec son homologue espagnol Alfredo Perez Rubalcaba.

"

Les policiers et les gendarmes de France remplissent une noble mission. Ils méritent notre respect et notre admiration.

"

Avec cette nouvelle visite à Dammarie-les-Lys, Brice Hortefeux a également tenu à apporter son soutien "aux hommes et aux femmes qui, trop souvent moqués, menacés ou attaqués, n'hésitent pourtant jamais à risquer leur vie pour leurs concitoyens".

Revenant sur les événements récents survenus à Grenoble, le ministre a affirmé qu'il ne tolère pas les menaces auxquelles sont aujourd'hui confrontés les effectifs de la BAC de Grenoble. Après avoir relevé la mise en place de dispositions particulières pour assurer leur sécurité et celle de leur famille, il a indiqué que le procureur a été saisi de ces menaces.
Il a également annoncé le dépôt d'une plainte "pour injure et diffamation publique contre deux sites internet dont les contenus portent atteinte à l'honneur de la police".

Enfin, Brice Hortefeux a réaffirmé sa totale détermination à se battre pour assurer la défense et la sécurité des policiers et des gendarmes et "pour que leur soit accordé le respect qu'ils méritent".