COVID

Le ministre de l'Intérieur préside la cérémonie des 40 ans du GIGN

Crédits Photo : Major F. Balsamo © Sirpa-gendarmerie.
26 juin 2014

Mercredi 25 juin, à Versailles (78), les 40 ans du Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) ont été officiellement célébrés à l'occasion d'une cérémonie militaire présidée par le ministre de l'Intérieur, monsieur Bernard Cazeneuve, en présence du général d'armée Denis Favier, directeur général de la gendarmerie nationale.


Après les honneurs au drapeau et le passage des troupes en revue, plusieurs gendarmes du Groupe ont été décorés par le ministre de l'Intérieur et le directeur général.

Dans l'ordre du jour, le général Favier a évoqué la riche histoire de cette unité d'élite qui « est, avant tout, une formidable aventure humaine, celle d'hommes et de femmes qui se placent totalement au service des autres ». Créé officiellement le 1er mars 1974 pour donner à la France les capacités de gérer les situations extrêmes, le GIGN a toujours su évoluer pour s'adapter aux nouvelles menaces.

Évoquant la réforme de 2007, il a insisté sur « la même fraternité d'armes » qui unit les anciens du GIGN, de l'EPIGN et du GSPR « dans un GIGN rénové, capable de relever les défis opérationnels les plus complexes ».

S'adressant aux officiers, gradés et gendarmes d'hier et d'aujourd'hui, il a conclu sur ces mots : « Vous pouvez être fiers de votre unité, fiers des missions accomplies, fiers de votre engagement, fiers des vies préservées ».

Une présentation dynamique en trois tableaux illustrant les principaux savoir-faire du groupe (tir coordonné, sécurité/protection et prise d'otages de masse) a précédé le discours du ministre qui a salué la valeur des personnels dont « le dévouement force le respect, l'engagement est exemplaire et les succès opérationnels suscitent notre admiration ».

Sources : SIRPA gendarmerie