COVID

Opération d’expulsion à Notre-Dame-des-Landes

Opération d’expulsion à Notre-Dame-des-Landes
9 avril 2018

Une opération d’expulsion d’occupants illégaux de terrains situés sur la zone de Notre-Dame-des-Landes a débuté ce 9 avril 2018 à 6h00. Menée par 2500 effectifs de la gendarmerie nationale sous l’autorité de la préfète de Loire-Atlantique, elle a pour but de mettre fin à une zone de non-droit.

Près de trois mois après l’abandon du projet d’aéroport et conformément aux annonces du Premier ministre le 17 janvier dernier, ces occupants avaient été invités à quitter les lieux avant la fin de la trêve hivernale, le 31 mars 2018.

L’opération en cours est notamment destinée à mettre à exécution des décisions de justice pour procéder à l’expulsion des éléments les plus radicaux, tout en permettant un accompagnement des occupants porteurs d’un projet agricole ayant régularisé leur situation. Elle a commencé par la sécurisation de la route départementale 281, où avaient été montées plusieurs barricades, dont certaines étaient enflammées.

A 17h00 ce lundi, 13 squats ont d’ores et déjà été démantelés, dont 6 entièrement détruits, et 7 personnes ont été interpellées. A terme, c’est une quarantaine d’édifices qui doit être démantelée.

Cette page sera mise à jour au fur et à mesure de l’évolution de la situation.