COVID

Les "parapluies de Cherbourg" du SPHP

Les parapluies de Cherbourg du SPHP
8 juillet 2011

Le service de protection des hautes personnalités vient d'acquérir des parapluies qui présentent des caractéristiques techniques exceptionnelles de protection. Des séances de formation ont été prévues pour les policiers.


Un nouveau dispositif déployable de protection, unique au monde et entièrement fabriqué en France vient d'être adopté par le service de protection des hautes personnalités (SPHP). Malgré son aspect anodin, ce “parapluie”, qui peut également être utilisé pour protéger contre les intempéries (forcément), présente des fonctions techniques spécifiques. En effet, cet ustensile développé par le service des technologies et des systèmes d'information – qui a financé l'étude et l'achat des parapluies – permet de maintenir la foule à distance et de protéger contre des projectiles divers (non balistiques) telles que des pierres, boules de pétanques, bouteilles ou des produits chimiques ou liquides inflammables.
Cet objet breveté, fruit d'une trentaine d'innovations technologiques, compte 176 pièces et ses composantes principales sont le carbone, l'acier et un tissu « top secret » pour la toile.
Grâce à cette structure renforcée et à sa voilure triple couche, il protège même contre les agressions à l'arme blanche ou les attaques de chiens. Replié, il peut servir de bâton de défense pour parer les coups d'un agresseur.
Dissimulant sa force avec finesse dans l'élégance de ses lignes, il résiste à plus de 100 kg de pression et à un vent de face de 168 km/h. Discret, le parapluie ParaPactum présente un diamètre de 130 cm, une hauteur de 100 cm et un poids de 2 kg. Il offre enfin une surface protégée plus large que la fameuse mallette en kevlar, et un gain de protection utile lors des colloques et meetings électoraux. Chaque parapluie conçu et fabriqué à Cherbourg (Cotentin) par la société Mapache porte un numéro individuel gravé sur la noix et imprimé sur une étiquette cousue à l'intérieur de la toile.
Des séances de formation des policiers du SPHP ont été organisées pour leur permettre d'appréhender ce nouvel outil.