L’Ariège

Ariège © MI/SG/Dicom/J.Groisard

Situé à la frontière de l’Espagne et de la principauté d’Andorre et voisin de la Haute-Garonne, l’Ariège est un carrefour. La géographie ariégeoise est marquée par une très grande diversité des reliefs, plaines du nord, piémont pyrénéen et montagnes du Haut-Pays ariégeois dont certaines culminent à plus de 3 000 m d’altitude. Le département qui bénéficie aussi d’un patrimoine historique remarquable a connu la plus forte poussée démographique de Midi-Pyrénées depuis le début des années 2000. Un phénomène qui s’explique par son attractivité stimulée par le dynamisme du pôle toulousain.


Saint-Girons signe son contrat de ville

À l’instar de Foix et Pamiers, Saint-Girons a élaboré son contrat de ville visant à revitaliser une zone urbaine prioritaire, à réduire les inégalités et à redonner une cohésion et un dynamisme social et économique. Les contrats de ville ne sont pas réservés aux zones urbaines sensibles ! Une nouvelle loi permet pour la première fois de cibler des quartiers cumulant difficultés sociales et économiques appartenant à des communes situées en zone rurale, comme Saint-Girons, Foix ou Pamiers.

À Saint-Girons, l’élaboration du contrat de ville a été menée par la mairie et la communauté de communes avec l’appui du sous-préfet et en concertation avec les autres acteurs institutionnels (organismes de protection sociale, acteurs du logement, acteurs économiques) et l’ensemble de la société civile, en particulier les habitants du quartier prioritaire. Celui-ci est situé au centre ville, englobant plus d’un millier de personnes. « Ce quartier ancien qui présente beaucoup d’insalubrité accueille une population âgée, précaire et peu qualifiée », remarque Philippe Sauvannet, le sous-préfet de l’arrondissement de Saint-Girons.

Le contrat de ville a été établi à partir d’un important travail de diagnostic autour des trois axes d’intervention que sont le cadre de vie, la cohésion sociale et le développement de l’activité économique et de l’emploi et comprend une quarantaine d’actions. Ses objectifs sont de revitaliser le centre urbain, notamment en rénovant l’habitat, de réduire la précarité en accompagnant les personnes les plus vulnérables dont 250 personnes en chômage de longue durée, grâce entre autres à des chantiers d’insertion, de développer une offre commerciale de qualité dans le centre, de favoriser l’emploi local et d’inciter au maintien à domicile des personnes âgées. D’une durée de 6 ans, ce contrat deviendra effectif dès sa signature prévue au mois de septembre 2015. Un conseil citoyen, en instance de constitution et composé de volontaires d’associations et d’habitants du quartier prioritaire tirés au sort, procédera à l’évaluation des actions prévues dans le contrat tout au long de sa durée.

Joël Beck

Ariège Saint-Girons © MI/SG/Dicom/J.Groisard

A Verniolle, Recaero, entreprise de pointe dans l'aéronautique © MI/SG/Dicom/J.Groisard

L’Ariège en mutation économique

L’Ariège a connu ces dernières années une profonde transformation de son tissu économique. Les industries traditionnelles ont fait progressivement place à de nouvelles entreprises dynamiques.



Le château de Montségur © MI/SG/Dicom/J.Groisard

Appuyer les projets du territoire

Pour soutenir le développement des territoires ruraux, un dispositif d’appui des projets des élus (AIDER) a été engagé. L’Ariège a été retenu pour mener une mission expérimentale liée principalement au développement du tourisme.



La cathédrale de Saint-Lizier © MI/SG/Dicom/J.Groisard

Lieux de beauté, sites patrimoniaux

Moteur de l’activité touristique, le patrimoine paysager et architectural du département doit faire face à des transformations rapides. Des actions de vigilance et de protection sont encouragées.



Les estives dans le Couserans © MI/SG/Dicom/J.Beck

Des moutons au service de la montagne

Le pastoralisme fait partie de l’identité ariégeoise. Un plan de soutien à l’agriculture montagnarde prévoit de nombreuses aides.



Avalanche sur la route le 1er mars 2014 © DIRSO

Road trip sur la RN 20

La RN20 franchit la ligne de crête des Pyrénées pour atteindre l’Andorre. Entre trafic intense et épisodes neigeux, la viabilité hivernale de cette nationale est l’une des préoccupations principales du service interministériel de défense et de protection civile (SIDPC) à la préfecture de l’Ariège à Foix.



Ariège exercice de sauvetage © MI/SG/Dicom/F.Pellier

Par monts et par vaux

Le haut pays ariégeois est dominé par la Pique d’Estats à 3 143 mètres, le pic de Montcalm et le pic du port de Sullo. Plus au nord, les massifs du piémont pyrénéen sont parsemés de vastes forêts et de rivières. C’est dans ces paysages contrastés qu’intervient le PGHM (peloton de gendarmerie de haute-montagne) de l’Ariège.



Ariège Demandeurs d'asile © MI/SG/Dicom/F.Pellier

Être né quelque part

Le centre d’accueil des demandeurs d’asile de Carla-Bayle