COVID

Message de Christophe Castaner aux agents le 18 octobre 2018

Message de Christophe Castaner aux agents le 18 octobre 2018
19 octobre 2018

Mesdames et Messieurs les fonctionnaires et agents du ministère de l’Intérieur,

Comme vous le savez, le Président de la République et le Premier ministre m’ont confié l’immense responsabilité de diriger le ministère de l’Intérieur avec, à mes côtés, Laurent Nunez, grand serviteur de l’État et fin connaisseur de cette maison.

Ce ministère est au cœur même de la souveraineté de l’État : c’est à lui que revient la responsabilité de protéger les Françaises et les Français, de garantir leur liberté individuelle et collective et d’organiser l’administration du pays. C’est ce ministère qui, en quelque sorte, permet l’exercice de la vie en société.

Avant toute chose, je veux vous dire, à toutes et à tous, qui servez place Beauvau et partout en France, combien je vous suis reconnaissant. Préfets et sous-préfets, policiers, gendarmes, sapeurs-pompiers, militaires de la sécurité civile, fonctionnaires des préfectures et de l’administration centrale : vous incarnez, dans la diversité de vos fonctions, le service de l’État dans ce qu’il a de plus beau, dans ce qu’il a de plus noble et dans ce qu’il a plus de grand.

Votre engagement exemplaire, parfois au péril de votre vie, a toujours suscité chez moi et chez l’ensemble de nos concitoyens un respect infini mêlé d’admiration et de gratitude.

Vous incarnez la fidélité aux valeurs de notre République et je veux vous dire, à chacune et à chacun d’entre vous, que vous pouvez dès maintenant compter sur mon engagement personnel – un engagement de tous les instants – pour relever les défis auxquels notre pays est confronté.

J’ai conscience des lourdes responsabilités qui me sont confiées. Aujourd’hui, les Français attendent du ministre de l’Intérieur qu’il agisse au quotidien pour que la sécurité, la première de nos libertés, soit garantie partout, et soit garantie à toutes et à tous. Avec Laurent Nunez, avec l’ensemble d’entre vous, je m’y consacrerai corps et âme.

Cela passe par le recrutement de nouveaux policiers, par l’augmentation des moyens des services de renseignement et par un meilleur partage de l’information entre services.

Cela passe également par le renforcement des forces de sécurité intérieure, par l’amélioration continue de vos conditions de travail et par des réformes destinées à simplifier l’exercice de votre mission.

La feuille de route qui m’attend ici est tracée. Elle est ambitieuse et exigeante, à la hauteur des attentes des Français, à la hauteur aussi de votre engagement permanent, qui fait la fierté de la République.

Ensemble, nous mettrons tout en œuvre pour que ce ministère se réforme, se transforme ; pour qu’il fasse plus appel encore aux nouvelles technologies, qu’il assume de faire tomber les cloisons entre services, entre directions, entre personnels aux statuts différents pour être, demain, encore plus efficace et encore plus en capacité d’assurer ses nobles missions : servir et protéger les Français, et porter fièrement les valeurs de la République, partout sur le territoire.