COVID

Lutte contre les messages illégaux : le gouvernement avance avec Twitter

8 février 2013

Communiqué de presse conjoint des ministères de la Justice, de l'Intérieur, des droits des femmes et de l'Économie Numérique du 8 février 2013.


A la suite de la propagation sur le réseau social Twitter de messages illicites à caractère haineux, racistes, antisémites, sexistes ou homophobes, le Premier ministre a souhaité qu’un travail interministériel soit engagé sur ce sujet.

Aujourd’hui, les collaborateurs de Christiane Taubira, Manuel Valls, Najat Vallaud-Belkacem et Fleur Pellerin ont rencontré les représentants américains de Twitter.

A l’issue de cette réunion, Twitter a fait part de sa volonté de travailler aux côtés des autorités françaises.

Dès la semaine prochaine, une feuille de route sera conjointement définie. Dans ce cadre, le gouvernement proposera à l’opérateur des axes de travail et notamment, la définition des modalités juridiques et techniques de signalement accéléré des infractions, de suppression des publications illicites ou encore de suspension des comptes d’utilisateurs et de désindexation de hashtags.

Ce travail répond notamment à la demande des associations engagées contre l’homophobie (contact, l’inter-LGBT, le RAVAD et SOS homophobie), préalablement reçues par la ministre des droits des femmes en présence de l’opérateur.

Les représentants des ministres concernés et de Twitter ont tenu à rappeler leur attachement à la liberté d’expression, qui ne saurait se traduire par un  déversement de haine sur les réseaux sociaux.