Réponse de Brice Hortefeux à la question de la sénatrice Catherine Troendle relative aux mesures prises en matière de lutte contre les violences scolaires

26 mars 2010

Brice Hortefeux, ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales a répondu jeudi 25 mars 2010 à une question de la sénatrice Catherine Troendle relative aux mesures prises en matière de lutte contre les violences scolaires.


Sénat

La sénatrice Catherine Troendle souhaitait connaître la position du ministre sur les sanctions applicables aux auteurs de violences scolaires.

Brice Hortefeux est revenu sur les mesures communes prises avec le ministre de l'éducation nationale, Luc Chatel, et a rappelé la création des partenariats entre les acteurs de la sécurité et de l'éducation et la mise en place des diagnostics de sécurité dans les établissements à risques.

Il a également avancé les mesures d'équipement et de vidéo-protection qui pourront être mises en place et il a annoncé l'articulation de la lutte contre les violences scolaires avec celle contre les deals de proximité et les bandes. Il a, à ce titre, évoqué l'aggravation des sanctions pour ceux qui porteraient atteinte à la fois aux enseignants et aux élèves.

Enfin, Brice Hortefeux a proposé de renforcer le contrat "responsabilité parentale", proposant des sanctions familiales pour les parents qui ne tiendraient pas leur engagement.