Votre signalement

numéro appel urgence 17

Dans tous les cas d'urgence, appelez immédiatement par téléphone le 17 ou le 112.

Sourd, malentendant ou souffrant de difficultés d'élocution : envoyez un SMS au 114.

In case of emergency, please dial 17 or 112.

En cualquier caso de situación de urgencia, llame immediatamente por teléfono, marcando el 17 o 112.

numéro appel urgence mobile 112

Vous souhaitez signaler une situation inquiétante qui vous paraît menacer un membre de votre famille ou un proche,

Vous souhaitez obtenir des renseignements sur la conduite à tenir,

Vous souhaitez être écouté(e), conseillé(e) dans vos démarches :

Utilisez ce formulaire pour décrire la situation que vous souhaitez signaler. Vous serez recontacté très rapidement.


Les renseignements sur la personne et les faits signalés :


Portez au sein de ce résumé (champ libre) des renseignements précis sur la situation de la radicalisation constatée.


Conformément aux dispositions prévues par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, toute personne physique justifiant de son identité dispose des droits d'accès  (art. 39 de la loi) et de rectification  des données la concernant et « peut exiger du responsable d’un traitement que soient, selon les cas, rectifiées, complétées, mises à jour, verrouillées ou effacées les données à caractère personnel la concernant, qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées, ou dont la collecte, l’utilisation, la communication ou la conservation est interdite » (art. 40 de la loi).

Avertissement : Toute dénonciation mensongère sera systématiquement signalée à l'autorité judiciaire aux fins de poursuites et pourra, le cas échéant, faire l'objet d'une plainte du ministère de l'intérieur : l’article 226‐10 du Code Pénal dispose en effet que « la dénonciation, effectuée par tout moyen et dirigée contre une personne déterminée, d'un fait qui est de nature à entraîner des sanctions judiciaires, administratives ou disciplinaires et que l'on sait totalement ou partiellement inexact, lorsqu'elle est adressée soit à un officier de justice ou de police administrative ou judiciaire, soit à une autorité ayant le pouvoir d'y donner suite ou de saisir l'autorité compétente, soit aux supérieurs hiérarchiques ou à l'employeur de la personne dénoncée, est punie de cinq ans d'emprisonnement et de 45 000 € d'amende. ».


* (Obligatoire)