COVID

Info rapide n°16 : Deux ans d’outrages sexistes enregistrés par les services de sécurité

16 novembre 2020

Résumé :

IR16_couv

Deux ans après la promulgation d'une loi créant des infractions spécifiques, 1 746 infractions d’outrages sexistes ont été enregistrées en France par les forces de sécurité : 1 004 entre le 1er août 2019 et le 31 juillet 2020 et 742 sur la même période un an plus tôt. Il s'agit le plus souvent d' "outrages sexistes portant atteinte à la dignité ou créant une situation intimidante, hostile ou offensante imposée à une personne" : ils représentent 65 % des outrages sexistes depuis la promulgation de la loi.

La répartition des différents types d'infractions pour outrages sexistes enregistrées par les forces de sécurité est relativement stable d’une année sur l’autre. Les régions qui enregistrent le plus d’infractions d’outrages sexistes sont les Hauts-de-France, l’Île-de-France et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, comme l’année précédente.

 

Télécharger la publication sous format pdf :

 Télécharger les données des tableaux et graphiques :