Prise en charge des plaintes partout en Europe pour les femmes victimes de violences sexuelles et sexistes

Prise en charge des plaintes partout en Europe pour les femmes victimes de violences sexuelles et sexistes
25 novembre 2020

La France prend une initiative européenne pour améliorer la prise en charge des plaintes partout en Europe pour les femmes victimes de violences sexuelles et sexistes.


La ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, et le Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, ont adressé ce jour un courrier à tous les ministres de l’Intérieur des pays de l’Union européenne afin de les mobiliser autour de l’article 21 de la convention d’Istanbul qui prévoit un travail sur l’accompagnement des femmes souhaitant déposer plainte.

Marlène Schiappa et Clément Beaune proposent à l’ensemble des ministères en charge des forces de l’ordre partout en Europe de rédiger un vade-mecum européen à destination des forces de l’ordre qui recensent les bonnes pratiques.

La France ouvre les contributions avec des outils issus du Grenelle des violences conjugales comme la grille d’évaluation du danger, l’audit dans les commissariats et gendarmerie ou la plateforme arretonslesviolences.gouv.fr qui permet de signaler 24h/7j. des violences dans le respect de l’anonymat.

« La lutte contre les violences faites aux femmes est notre combat commun, partout en Europe. Nous devons faire plus, plus vite. Cette initiative est une avancée concrète en ce sens. », déclare le Ministre.

« Les 290 000 femmes et hommes du ministère de l’Intérieur sont pleinement mobilisés pour protéger les femmes face aux violences. La protection des femmes fait partie de l’ADN de l’Europe, nous souhaitons amplifier ce travail commun. », déclare la Ministre.