Patrimoine architectural

23 mars 2015

"L'Intérieur dans ses murs"

Civique spéciel journées européennes du patrimoine 2014

Le ministère de l’Intérieur est, au sein de l’Etat, l’un des premiers occupants d’immeubles domaniaux et l’un des premiers constructeurs civils.
Son domaine immobilier concerne, pour l’administration centrale, une quinzaine de sites à Paris et dans les départements d’Île-de-France, totalisant 275 000 mètres carrés. La Police nationale occupe hors de la région parisienne 2  800 implantations (hôtels de police, commissariats, cantonnements et casernements de CRS, écoles, centres de formation,laboratoires de police scientifique) totalisant 3 millions de mètres carrés.

Depuis le 1e janvier 2009, le domaine immobilier du ministère s’est également enrichi du patrimoine de la Gendarmerie nationale, qui compte 694 casernes domaniales, 3 229 casernes locatives et 167 ensembles immobiliers locatifs, auxquels s’ajoutent 9 223 prises à bail individuelles. Le parc domanial de la Gendarmerie occupe ainsi 5,6 millions de mètres carrés.

Enfin, pour l’administration territoriale (préfectures et sous-préfectures), le ministère de l’Intérieur dispose de plus de 900 implantations totalisant 1,8 million de mètres carrés. Une préfecture sur quatre occupe, en tout ou partie, des locaux classés car inscrits au titre des monuments historiques.
À la charge des collectivités départementales depuis plus d’un siècle, ces bâtiments sont, depuis une loi du 11 octobre 1985, entretenus et réhabilités par l’État.

Le ministère de l’Intérieur poursuit également un programme de constructions neuves marquées, au-delà de la diversité des partis architecturaux, par la volonté d’affirmer dans la pierre, le béton et le verre, la symbolique de l’État. La chance de ces bâtiments est qu’ils sont affectés au service du public.

L’alliance de l’historique et du contemporain, la conciliation, dans les aménagements intérieurs, entre les exigences de sauvegarde des monuments et les contraintes liées à l’exercice de ses missions, la préservation de demeures historiques, sont autant de défis que le ministère de l’Intérieur relève
quotidiennement afin de transmettre un patrimoine qui, à la fois, conserve la richesse du passé et incarne la modernité.

Spécial CIvique journées européennes du patrimoine 2014