COVID

Présentation

1 juillet 2015

Le système des missions

Afin d'assurer une collecte régulière et contrôlée des archives publiques au sein des administrations centrales, 15 "missions" représentant les Archives nationales sont implantées auprès des principaux secteurs gouvernementaux. Chacune d'entre elles est dirigée par un personnel du ministère de la Culture (conservateur du patrimoine, chargé d'études documentaires ou secrétaire de documentation), tandis que les autres personnels et les moyens matériels du service sont fournis par le ministère d'accueil. Leurs activités sont coordonnées par le Service des Archives nationales site de Fontainebleau , l'un des 3 services géographique et thématiques des Archives nationales .

Fonctions et activités

La mission des Archives nationales auprès du ministère de l'Intérieur, de la Sécurité intérieure et des Libertés locales est compétente pour toutes les questions relatives aux archives en application des textes en vigueur :

  • elle joue auprès des services un rôle de sensibilisation et de conseil pour les aider à gérer leur masse documentaire. Pour cela, elle élabore en collaboration avec les responsables des services, des chartes d'archivage fixant le sort des documents depuis leur production jusqu'à leur destruction ou leur entrée définitive dans un dépôt d'archives.
  • elle procède au classement des archives versées. Il s'agit d'une mise en ordre basée sur le respect des fonds principe essentiel de l'archivistique.Cela signifie que les documents résultant de l'activité de chaque service producteur ne sont pas mélangés à ceux des autres services. Les documents sont donc classés selon le service producteur et l'ordre initial des dossiers est autant que possible respecté. Il n'y a donc pas de reclassement thématique. L'aboutissement de ce travail est l'élaboration d'instruments de recherche. Certains d'entre eux sont réalisés sur support informatique : c'est le cas de PARIS, base de données permettant de gérer l'importante masse des dossiers de carrière.
  • lorsqu'ils sont traités, les versements du ministère de l'Intérieur sont intégrés à la base de données interministérielle PRIAM III administrée par le Service des Archives nationales site de Fontainebleau. Puis, les archives sont transférées au Service des Archives nationales site de Fontainebleau. A ce jour, la Mission a procédé au transfert d'environ 15 Km linéaires d'archives.
  • La Mission dispose également d' un dépôt de préarchivage situé dans les locaux du service central automobile du ministère à Pantin, qui permet quant à lui de stocker des archives intermédiaires. Il accueille des dossiers destinés à être détruits au bout de 5 ou 10 ans.
  • une fois transférés au Service des Archives nationales site de Fontainebleau, les documents restent parfaitement accessibles au service qui les a versés. Il lui suffit d'appeler le secrétariat de la mission en précisant la cote des documents souhaités. Celui-ci se charge de les commander et une navette hebdomadaire effectuant la liaison entre Paris et Fontainebleau assure l'acheminement des cartons.