COVID

Tournages en 2015

15 mai 2015

Panthers

© cellule communication - DDSP 13

© cellule communication - DDSP 13

"Panthers", création originale de Jérôme Pierrat, journaliste et écrivain, s'inspire du célèbre gang de braqueurs originaires des Balkans, les Pink Panthers.

Principalement tournée dans les Balkans et à Londres, cette production franco-britannique s'est également arrêtée à Marseille pour tourner une journée en extérieur et dans la cour de l’Évêché de Marseille. Cette série en 6 épisodes pour Canal + offre un premier rôle en télévision à Tahar Rahim dans le rôle d'un commissaire marseillais.

Un sac de billes

Préfecture des Alpes-Maritimes - septembre et octobre 2015

Un sac de billes

crédit  photo : © Préfecture des Alpes-Maritimes

40 ans après Jacques Doillon, le réalisateur québécois Christian DUGUAY s'empare du roman autobiographique de Joseph Joffo "un sac de billes" en décidant de rester fidèle au roman et donc aux lieux décrits. Le Palais des Rois Sardes à Nice est devenu le temps d'un tournage "L'hôtel Excelsior", établissement réquisitionné par les allemands pour en faire leur poste de commandement.

La reconstitution historique à l'hôtel préfectoral de Nice a nécessité deux jours de décoration pour une journée de tournage, sous le regard ému de Joseph Joffo, au début du mois d'octobre 2015.

Au casting de ce classique de la littérature sur grand écran : Patrick Bruel, Elsa Zylberstein, Christian Clavier, Bernard Campan, Kev Adams... et deux jeunes pousses d'acteurs.

Voir l'article sur les coulisses du tournage sur France3 Régions / France TV info / Côte d'Azur

Au service de la France

Préfecture des Hauts-de-Seine

2015-tournage-au service-france

Crédit photo © PHS.

En Novembre 2014, Alexandre Courtès et son équipe ont transformé le rez-de-chaussée de la préfecture des Hauts-de-Seine en hall d'aéroport pour les besoins de la nouvelle série TV de ARTE dont l'action se situe en 1960. "Au service de la France" est une comédie drolatique de 12 épisodes au nouveau format de diffusion de 26 mn, créée et écrite par Jean-François HALIN, le scénariste des films OSS 117.

Une jeune recrue des services secrets français est formé aux missions les plus délicates par trois fonctionnaires d'élite. Il pourrait devenir le meilleur d'entre les meilleurs, mais il tombe amoureux de la mauvaise personne... Première diffusion le 29 octobre 2015.

Les décors de la préfecture des Hauts-de-Seine sont visibles dans le deuxième épisode.

La loi de la jungle

Préfecture des Hauts-de-Seine . Le 11 septembre 2015

Préfecture des Hauts-de-Seine

Crédit photo préfecture des Hauts-de-Seine.

Deux salles de la préfecture des Hauts-de-Seine ainsi que le bureau du préfet ont servi de décor pour le long métrage " La loi de la jungle" réalisé par Antonin Peretjatko lors d'une journée de tournage.

Marc Chataigne (Vincent Macaigne), stagiaire de 35 ans au ministère de la Norme est envoyé par son chef de cabinet, Rosio (Jean- Luc Bideau) en Guyane afin d'y homologuer aux normes européennes, un projet de pistes de Ski in-door, "Guyaneige". Sur place, il va rencontrer Tarzan (Vimala Pons), jolie stagiaire à l’Office National des Forêts avec qui il va se perdre dans la jungle et vivre une aventure qui le mènera loin. Pascal Légitimus, Mathieu Amalric, Rodolphe Pauly, Fred Tousch, Philippe Laudenbach complètent le casting de cette comédie.

Chaque espace utilisé à la Préfecture des Hauts-de-Seine représente une salle de réunion ou un bureau d'organisations diverses à travers le monde, financeurs ou potentiels financeurs du projet approchés par Rosio. Chaque visite constitue une séquence, distribuée tout au long du film : La salle Rodin : Banque Mondiale du sport (Suisse), la salle Berthe Morisot : Snow Invest (Chine) Le bureau du Préfet :  Conseil d'administration Happy Sénior (Canada)

Victoria

Préfecture des Hauts-de-Seine – Août 2015

Crédit photo : ©Photothèque Préfecture des Hauts-de-Seine

Crédit photo : ©Photothèque Préfecture des Hauts-de-Seine
Pendant la première semaine d’août, quelques espaces de la préfecture des Hauts-de-Seine ont servi de décors pour le long -métrage de la réalisatrice Justine Triet ,"Victoria" (titre provisoire).
Le logement de fonction a permis de reproduire un appartement ainsi qu'un cabinet de psychologie, tandis que le bureau de la directrice de cabinet a illustré un second cabinet de psychologie. Quant-à la salle à manger d'honneur, la production l'a transformée en cabinet de voyance.
Ce long-métrage "Victoria"oscille entre la fiction judiciaire et la romance. L’héroïne éponyme du film, avocate pénaliste et célibataire, interprétée par Virginie Efira, va devoir jongler entre deux procès surréalistes et ses déboires amoureux.

Nocturama

Préfecture des Yvelines – Juillet 2015

Crédit photo : © PREFECTURE DES YVELINES

Crédit photo : © PREFECTURE DES YVELINES
Et si la préfecture des Yvelines devenait le temps de quelques scènes, le ministère de l’Intérieur ? Bertrand Bonello a validé l’idée pour la réalisation de son film « Nocturama ». Le 28 juillet 2015, l’équipe de tournage a occupé la cour d’honneur de la préfecture des Yvelines et filmé son entrée secondaire. Avec ce nouveau long-métrage, le réalisateur de « Saint-Laurent », césarisé pour les meilleurs costumes, part explorer de nouveaux horizons jusqu’au casting puisqu’il dirige des acteurs non professionnels. Le scénario relate le parcours d'une dizaine de jeunes, issus de milieux sociaux divers, posant des bombes à Paris en 2025. Un sujet grave dont Bertrand Bonello se défend : « C’est un film d’auteur ! » assure-t-il.

Baron Noir

Préfecture des Yvelines – Août 2015

Crédit photo : © PREFECTURE DES YVELINES

Crédit photo : © PREFECTURE DES YVELINES
Du 17 au 22 juillet, la Préfecture des Yvelines a accueilli l’équipe de tournage de la série télévisée Baron Noir produite par Kwaï Production.
Ziad DOUEIRI, réalisateur, et son équipe ont occupé de nombreux espaces et salons jusqu'au parc de la préfecture durant 4 jours, de jour comme de nuit.
« Baron Noir » est un thriller politique retraçant la rivalité entre un député-maire du Nord et son ancien mentor. Le rôle principal est tenu par Kad Merad, tandis que les acteurs Niels Arestrup et Anna Mouglalis complètent le casting. La diffusion est prévue courant 2016 sur Canal +.

Une Famille Formidable

Préfecture de La Réunion - Juin 2015

© Michaël MASSÉAUX / Préfecture de La Réunion

Crédit photo : © Michaël MASSÉAUX / Préfecture de La Réunion

© Michaël MASSÉAUX / Préfecture de La Réunion

Crédit photo : © Michaël MASSÉAUX / Préfecture de La Réunion

Une Famille Formidable - Panama Productions  Joël Santoni, Anny Duperey et Bernard Le Coq
Le 29 juin, des scènes de la saison 12 de la série télévisée « Une Famille Formidable » ont été tournées dans les bâtiments préfectoraux de l’île de la Réunion : l’hôtel de Joinville ainsi que l’hôtel préfectoral.

Ces deux monuments historiques ont permis de reconstituer une plantation ainsi qu’un commissariat.

Une Famille Formidable » est une série télévisée à succès diffusée depuis 1992 sur TF1. La diffusion de la saison 12 est prévue début 2016 et narre notamment le voyage de la famille Beaumont sur la trace de ses origines réunionnaises.

Contre-enquête

Préfecture du Rhône - Juin 2015

Contre-enquête

© MI/SG/DICOM/Y.Malenfer

Contre-enquête 2

© MI/SG/DICOM/Y.Malenfer

Les 22 et 23 juin, l’équipe de tournage de la série prochainement diffusée sur France 2 « Contre-enquête » s’est installée à la préfecture du Rhône à Lyon.
Le vestibule et la salle à manger ont illustré le restaurant « Le Cercle des armées ».
Le salon sud a servi de décor pour le bureau d’un conseiller du ministère de l’Intérieur, et l’escalier d’honneur a également fait l’objet de prises de vues.
« Contre enquête » est un téléfilm réalisé par Henri Helman sur le destin d’une journaliste d’investigation, passionnée par son métier et incarnée par l’actrice Isabelle Otero.

El Negro

Préfecture de Meurthe-et-Moselle – Avril 2015

© Service interministériel communication préfecture Meurthe-et-Moselle

© Service interministériel communication préfecture Meurthe-et-Moselle
Les 7 et 8 avril, le réalisateur Yannick Privat a posé sa caméra à la préfecture de Meurthe-et-Moselle pour tourner quelques scènes de son court-métrage « El Negro ».
Le hall de l’hôtel préfectoral a illustré un hall d’entrée d’un immeuble ancien. Également, un bureau a fait l’objet de prises de vues.
Ce court-métrage relate deux histoires parallèles : le recrutement d’une nourrice et la garde à vue d’un adolescent dans une cellule anti-tag.