COVID

Le gouvernement annonce de nouvelles mesures pour renforcer la sécurité dans les transports en commun

Le gouvernement annonce de nouvelles mesures pour renforcer la sécurité dans les transports en commun
6 août 2020

M. Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur

M. Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué en charge des Transports

En raison de la recrudescence des actes de délinquance dans les transports en commun, le ministre de l’Intérieur et le ministre délégué en charge des Transports ont réuni pour la première fois depuis 2016 le comité national de sécurité des transports en commun. Cette réunion a permis un échange direct entre État, collectivités et professionnels des transports en commun.

A l’issue, des décisions fortes ont été prises pour améliorer immédiatement et concrètement la sécurité de nos concitoyens dans les transports en commun :

  • Le doublement, dès aujourd’hui, des patrouilles de policiers et de gendarmes dans les transports en commun sur l’ensemble du territoire national ;
  • La généralisation de la vidéoprotection, pour dissuader les auteurs et faciliter le travail d’enquête en cas d’infractions : les ministres souhaitent que tous les nouveaux bus, trains, métros en soient équipés ;
  • La mise en place d’une ligne téléphonique directe et dédiée entre les opérateurs de transports et les centres d’information et de commandement de la police nationale et les centres d’opérations et de renseignement de la gendarmerie nationale pour une prise en charge plus rapide ;
  • L’expérimentation, dans des gares d’Ile-de-France, à des heures matinales et tardives, de points d’accueil tenus par des policiers ou des gendarmes permettant une prise immédiate des plaintes pour les victimes d’infractions dans les transports ;
  • Une extension, dans le cadre du continuum de sécurité, des pouvoirs des agents de sécurité privée afin de renforcer notre capacité de lutte contre la délinquance ;
  • Enfin, parce que la protection des usagers passe aussi par la sécurité des personnels, le port des caméras piéton par les agents des sociétés de transport au contact du public sera généralisé.

Le Gouvernement souhaite agir en partenariat avec les territoires. Sous l’autorité des préfets, un audit de sécurité de l’ensemble des réseaux de transports sera mené d’ici fin septembre pour identifier, partout en France, les bonnes pratiques et les mesures à prendre.