COVID

Décès du gendarme Joachim Kaczmarek, du groupement de gendarmerie de la Somme

Décès du gendarme Joachim Kaczmarek, du groupement de gendarmerie de la Somme
26 septembre 2020

M. Gérald Darmanin, ministre l'intérieur, et Mme Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'intérieur, font part de leur immense tristesse après le décès d'un sous-officier de gendarmerie de la brigade de proximité de Roisel (80) dans l'exercice de ses fonctions, lors d'un stage de formation motocycliste qu'il suivait à Fontainebleau depuis le 7 septembre.

Le jeudi 24 septembre, alors qu'il effectuait un exercice d'instruction sur une route départementale de Seine et Marne, le gendarme Joachim KACZMAREK chute à la sortie d'une courbe et glisse sur la chaussée, venant percuter le véhicule circulant en sens inverse qui ne parvenait pas à l'éviter. Grièvement blessé, il était évacué par hélicoptère vers l'hôpital militaire de PERCY (92), où il succombait à ses blessures dans la nuit du samedi 26 septembre.

Âgé de 26, il était pacsé et sans enfant.

Gérald Darmanin et Marlène SCHIAPPA présentent leurs plus sincères condoléances à ses parents, sa conjointe, ses proches, ainsi qu'à l'ensemble de ses camarades de la Gendarmerie qui l'ont connu.

Ils saluent la mémoire de ce jeune gendarme, déterminé à s'engager pour le service de ses concitoyens, volontaire pour des formations exigeantes et qui très tôt a souhaité rejoindre les rangs de la gendarmerie, d'abord en tant que gendarme adjoint volontaire, puis en réussissant le concours de sous-officier en 2016.

Ce drame qui vient endeuiller la gendarmerie nationale, témoigne de l'engagement quotidien et des risques auxquels l'ensemble des forces de sécurité intérieure sont confrontées, y compris pour continuellement se former et s'entrainer afin d'exécuter leurs missions en toutes circonstances et pour la protection de la population.

 

A ce titre, ils méritent le respect et la gratitude de la Nation.