COVID

Le gouvernement lance un appel à candidatures pour recruter les sous-préfets chargés de la relance

Le gouvernement lance un appel à candidatures pour recruter les sous-préfets chargés de la relance
13 octobre 2020

Communiqué de presse commune de M. Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, et Mme Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques.


M. Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur

Mme Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques

Afin d’accompagner la mise en œuvre du plan France Relance dans les territoires, et de renforcer l’État déconcentré, au plus près des élus, des entreprises et des citoyens, le Premier ministre a souhaité la création de sous-préfets à la relance.

Les candidatures à ces 30 postes, pour lesquels il sera fait appel à des hauts fonctionnaires en missions prioritaires, sont ouvertes aujourd’hui. Les candidats sont invités à postuler dès à présent directement auprès du ministère de l’intérieur et du ministère de la transformation et de la fonction publiques. La prise de poste se fera très rapidement, dès novembre, et au plus tard le 1er janvier 2021.
Ces sous-préfets seront affectés auprès du préfet, en région ou dans un département, pour une durée d’un à deux ans pour la mise en œuvre territoriale du plan de relance et des politiques prioritaires du Gouvernement.

Au-delà de ces 30 postes, un sous-préfet ou un représentant de l’État sera spécifiquement chargé, dans chaque département et sous l’autorité du préfet de département, de la coordination de la mise en œuvre territoriale du plan de relance, afin d’en assurer la pleine effectivité, en lien avec les élus locaux et l’ensemble des acteurs du territoire.
M. Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, et Mme Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, apporteront une attention particulière à la diversité des profils choisis, à leur capacité à porter un projet de territoire en lien avec élus et entreprises, et à lever, avec l’ensemble des partenaires locaux, les blocages qui empêcheraient la concrétisation rapide du plan de relance.