COVID

Félicitations aux forces de l'ordre et de sécurité mobilisées lors de la manifestation du 5 décembre 2019

Félicitations aux forces de l'ordre et de sécurité mobilisées lors de la manifestation du 5 décembre 2019
5 décembre 2019

Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur et Laurent Nuñez, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur félicitent les forces de l’ordre mobilisées massivement aujourd’hui partout en France pour assurer la sécurité des cortèges et la protection des Français dans le cadre de cette journée nationale d’action.

Au total, on décompte à l’issue de cette journée 806 000 manifestants à l’échelle nationale.

Si la grande majorité d’entre eux étaient là pour faire entendre pacifiquement leurs idées, des individus violents se sont une nouvelle fois immiscés dans les cortèges et ont, à Paris comme dans quelques villes de région, pris pour cible les forces de l’ordre et provoqué des dégradations. Ces actes sont inacceptables. Christophe Castaner et Laurent Nuñez les condamnent avec la plus grande fermeté.

Cependant, le déploiement d’un dispositif de sécurité très important dans toute la France, les mesures de prévention et l’action rapide et systématique des forces de sécurité et de secours en cas de heurts ont permis de maintenir l’ordre républicain et à la liberté de manifester de s’exprimer. Tout au long de la journée, l’engagement et l’action des policiers, des gendarmes et des sapeurs- pompiers mobilisés ont été remarquables.

Christophe Castaner et Laurent Nuñez souhaitent saluer le travail rigoureux mené par les organisations syndicales pour assurer la sécurité et la protection des cortèges. Cet investissement de l’intersyndicale a été précieux et prouve une nouvelle fois que la liberté de manifester est garantie dès lors que les organisateurs et l’Etat peuvent travailler en bonne intelligence.

Christophe Castaner déclare : « Nous connaissions les risques : des éléments radicaux et violents avaient prévu de s’infiltrer dans les cortèges. Grâce à l’action des forces de l’ordre et à la responsabilité des organisations syndicales, les débordements ont été contenus, les dégradations limitées et les manifestations ont pu se dérouler comme prévu. Je veux remercier les policiers, les gendarmes et les sapeurs-pompiers mobilisés pour leur engagement sans faille : ils ont été fidèles à leur devoir. »

Laurent Nuñez déclare : « A nouveau, les forces de l’ordre ont répondu présent. Cette journée a encore une fois montré la dangerosité des missions auxquelles sont confrontés policiers, gendarmes et sapeurs-pompiers, dangerosité que le Gouvernement s’est engagé à prendre en compte dans la réforme des retraites. »