Réunion des "référents radicalisation" du CIPDR

Réunion des "référents radicalisation" du CIPDR
18 janvier 2018

Le CIPDR réunissait pour la première fois l'ensemble de ses référents radicalisation au ministère de l'Intérieur le 18 janvier dernier. L'objectif : connaître et faire connaître les bonnes pratiques au sein de ce réseau d'acteurs clés dans le signalement et la prise en charge des personnes radicalisées. 


Organisée par la Cellule nationale de coordination et d'appui à l'action territoriale ( CNCAAT ) - structure mise en place dans le cadre du PART en 2016 - cette réunion avait pour vocation à améliorer la structuration des activités des acteurs réunis. Les différents  temps d'échanges entre les référents et le CIPDR ont ainsi permis de dégager et de faire valoir des bonnes pratiques en matière de prise en charge des individus radicalisés ou en voie de radicalisation et de développer un contrôle accrue des activités menées.

Les référents radicalisation jouent un rôle pivot dans la prévention dans la mesure où ils assurent l'articulation entre les différents acteurs de terrain. Ils coordonnent les activités au sein de la cellule de suivi préfectorale, fournissent un diagnostic local préalable et sont en charge de l'organisation et de l’harmonisation des actions menées au niveau local.

Pour en savoir plus sur l'articulation entre les acteurs de terrain, les collectivités et les préfectures cf. " réseau national ".


référents radicalisation