Défilé du 14 juillet : retour en grand sur les Champs-Elysées !

Publié le 13/07/2021
Garde Républicaine - 14 Juillet
Photo : Gendarmerie/Cabcom/GR/F.BOURDEAU

Le ministère de l’Intérieur sera représenté par des personnels de la Gendarmerie nationale, de la Police nationale et de la Sécurité civile.

Le défilé du 14 juillet 2021 marque son grand retour, après une cérémonie restreinte l'an passé en raison de la crise sanitaire du Covid-19. Avec la levée des restrictions sanitaires, près de 5 000 participants et 25 000 personnes en tribunes sont attendus (assises sans jauge - debout avec jauge d'une personne tous les 4 m²). Le grand public sera à nouveau autorisé sur les Champs-Élysées.

Le défilé du 14 juillet, dont le thème change chaque année, a pour leitmotiv, en cette édition 2021, « Gagner l'avenir », en référence à la capacité collective de la Nation à dépasser les difficultés liées à la crise sanitaire.

Le défilé, qui va durer deux heures, accueillera les militaires de la Gendarmerie nationale, les fonctionnaires de la Police nationale et les personnels de la Sécurité civile.

Chaque année, une direction d’emploi est mise à l’honneur pour prendre la tête des troupes défilantes. Pour 2021, côté Police nationale, ce seront les compagnies républicaines de sécurité (CRS). Pour la Gendarmerie nationale, le défilé sera composé de 27 officiers et sous-officiers motocyclistes regroupant des instructeurs du Centre national de formation à la sécurité routière, notamment des stagiaires de la formation initiale 162 qui s’est terminée au début du mois de juillet.

La Police nationale

Les élèves commissaires et officiers de la promotion de l'École nationale supérieure de la Police de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or (Rhône) et les élèves de l'École nationale de Police de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) seront présents. La garde du drapeau des troupes à pied sera assurée, pour la direction générale de la Police nationale, par un capitaine de police, porte-drapeau, entouré de deux gardiens de la paix ainsi qu’un rang avec un major, un brigadier de police et un gardien de la paix.

Le détachement motocycliste de la Police nationale est composé quant à lui de policiers opérationnels issus des compagnies républicaines de sécurité, de la préfecture de Police de Paris et de deux formateurs du Centre national de formation motocycliste de la Police nationale.

Image
Motards de la Police nationale et de la Gendarmerie nationale

La Gendarmerie nationale

Le 1er et 2e régiment d'infanterie de la Garde républicaine participeront au défilé ainsi que son régiment de cavalerie.

L'école de Gendarmerie de Châteaulin (Finistère) et celle des officiers de Melun (Seine-et-Marne) seront aussi représentées. D’autre part, cette année, une place est accordée à 40 gendarmes mobiles et 36 gendarmes départementaux « incarnant cet héroïsme, discret, concret, du quotidien » dans leurs missions de sécurité publique.

Enfin plusieurs hélicoptères des forces aériennes de la Gendarmerie nationale, l’une des composantes aériennes des forces de sécurité intérieure, survoleront les Champs-Élysées.

Image
Entraînement de la Gendarmerie nationale sur la Place de la Concorde pour le défilé du 14 Juillet

La Sécurité civile

Actuellement, la Sécurité civile dispose de 34 hélicoptères répartis sur 23 bases permanentes et 6 bases saisonnières.

D’autres moyens aériens de la Sécurité civile seront présents comme un Canadair CL415, un DASH Q400 et un Beechcraft 200 Super King Air, avion bi-turbopropulseur qui permet de transporter de quatre à neuf passagers mais également du fret.

L’École nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers sera représentée par 64 officiers-élèves lieutenants, capitaines, médecins et infirmiers.

Un détachement des formations militaires de la Sécurité civile (FORMISC) composé de représentants de l’état-major et des trois unités de la Sécurité civile sera aussi de la cérémonie. Aujourd’hui, comme tous les étés depuis leur création, les FORMISC engagent la quasi-totalité de leur force d’intervention dans le sud de la France, pour lutter contre les feux de forêts et protéger les populations. En même temps, elles maintiennent une alerte permanente pour tout autre sollicitation comme ce fut le cas à Beyrouth, au Liban, en 2020.

Image
Répétitions du 14 juillet

77 sapeurs-pompiers volontaires et professionnels, issus des vingt SDIS de la zone de défense et de sécurité Ouest, auront aussi l’honneur de remonter la « plus belle avenue du monde ».

Le défilé se terminera en musique avec une chorale de 120 jeunes engagés : lycéens militaires, membres du service civique, des services militaires volontaires et adaptés, jeunes sapeurs-pompiers.

À l'issue, plusieurs animations seront proposées aux Franciliens sur l'esplanade des Invalides. Le ministère de l’Intérieur est également impliqué dans une opération aux Invalides avec notamment une présentation des métiers et carrières de la Gendarmerie, de la Police et de la Sécurité civile dans le « Village du recrutement », entre 10 et 18 heures, ainsi qu'une exhibition d'hélicoptères (Dragon de la Sécurité civile et EC145 de la Gendarmerie) sur l'esplanade des Invalides vers 13 heures.

La préfecture de Police de Paris déploiera un vaste dispositif de sécurité pour répondre aux enjeux de cette manifestation de grande ampleur. Il sera composé d'un jalonnement d'honneur le long des Champs-Élysées, d'un dispositif de circulation, ainsi que des forces mobiles constituées de policiers et de gendarmes postés dans les rues alentour.

Découvrez ci-dessous les témoignages de celles et ceux qui défilent lors de ce 14 juillet !

 

 

Imprimer
Partager

Découvrir d'autres articles sur le thème : Nos métiers

Un motard de la Garde Républicaine sur le vélo de Richard Virenque
15 juillet 2021

La Garde républicaine au Tour de France : "Richard Virenque m’a…

Article sur l'Euro 2020 de football
06 juillet 2021

« Prévenir le supportérisme violent et assurer la sécurité des supporters…

Les différents corps de métiers du ministère de l'Intérieur
18 juin 2021

Participez au premier évènement digital de recrutement du ministère de l’…