Liste des prodiges de la République

Publié le 03/06/2021
Cérémonie des prodiges de la République

On ne nait pas citoyen, on le devient ! Être citoyen dans cette période, c’est donner de son temps pour les autres, et nombreux sont les Français et les Françaises à le faire.

Depuis le début de la crise sanitaire, des citoyens et des citoyennes se sont distingués par leur sens de l’engagement  : c’est cette couturière qui a confectionné des masques pour tout son village, c’est ce jeune qui est venu donner de son temps à l’hôpital, c’est cette étudiante qui veut donner envie à toute sa promo d’aller voter, c’est ce garçon qui monte les courses pour les personnes âgées de l’immeuble, ce sont ces étudiants qui tiennent une épicerie solidaire ouverte pour leurs camarades ou qui affichent les numéros d’aide aux victimes de violences dans leur résidence.

Les préfets ont sélectionné via un jury les profils les plus méritants et les plus inspirants afin de les récompenser lors d’une cérémonie organisée dans chaque département. Cette opération a été un véritable succès, avec près de 20 000 candidatures à travers toute la France !

Le jeudi 27 mai, une cérémonie nationale des Prodiges de la République a été organisée, avec l’ensemble des lauréats en visioconférence, et 13 d’entre eux présents au ministère de l’Intérieur.

Retrouvez ci-dessous la liste de l’ensemble des prodiges de la République :

Tom VIEILLARD-GRELET, département de l’Ain.

Il a fabriqué plus de 1000 montures de lunettes afin d’offrir une protection pendant la pénurie de masques. Les masques ont été distribués gratuitement aux professionnels de santé locaux, aux hôpitaux, EHPAD, et agents communaux.

Augustin VINCELET,département de l’Aisne.

Il a fabriqué des visières de protection contre le COVID-19 à l’aide de son imprimante 3D pour les secours, les forces de l’ordre et les personnels de santé.

Côme RENAUD,département de l’Allier.

Il est engagé à l’Union nationale des associations de secouristes et sauveteurs sur des missions de sécurité civile et de logistique sur les dispositifs de secours. Il suit une préparation militaire maritime et a été conseiller municipal.

Judith SANGNIER,département des Hautes-Alpes.

Elle a joué du violon pendant la crise sanitaire aux personnes âgées pour rompre leur isolement.

Donia BEN BOUDI,département des Alpes-Maritimes.

Elle est engagée en service civique auprès de l’association JMF. Elle a participé à de nombreuses actions de citoyenneté et de solidarité durant le confinement.

Malo MELLOIS,département de l’Ardèche.

Il a effectué de nombreuses actions de soutien auprès des personnes âgées, notamment des concerts et des correspondances épistolaires. Il organise également des collectes alimentaires.

Estelle JERONIMO,département des Ardennes.

Sapeur-pompier volontaire, elle a participé activement au renfort au sein de l’EHPAD « Les vignes» de Château-Porcien.

Marion ROUCH, département de l’Ariège.

Elle est infirmière en réanimation, réserviste au 1er RCP où elle occupe la fonction de grenadier voltigeur (fantassin) et auxiliaire sanitaire (infirmière de la section au combat). Elle a effectué une mission « Sentinelle » à Bordeaux.

Quentin ESTRADE, département de l’Aude.

Quentin a lancé la «mêlée contre le Covid ». Avec cet appel, il a rassemblé1000 étudiants pour  diverses actions sociales, comme le portage de courses, le soutien scolaire auprès d’enfants, les  maraudes et les distributions alimentaires dans les hopitaux et EHPAD.

Sylvain HIGONET, département de l’Aveyron.

Ancien jeune sapeur-pompier volontaire, il comptabilise près de 5000 heures de disponibilité. Il est membre du comité des fêtes de Saint-Chély d’Aubrac et membre du staff des entraîneurs du FC Aubrac.

Yassine OUIS, département des Bouches-du-Rhône.

Il est à l’initiative de maraudes et de distribution de colis, de la mobilisation de jeunes de quartiers et de l’institution de coco Team 13, une association d’aide alimentaire.

Mathis MAGLOIRE, département du Calvados.

Il a lancé un appel à bénévolat pour l’assemblage des masques au mois de mai 2020. Il est également bénévole plusieurs fois par semaine au centre de dépistage depuis septembre 2020.

Seda IZIEVA, département du Cantal.

Elle accompagne les femmes tchétchènes et russes victimes de violences conjugales et est bénévole à l’association « Incomprises ». Elle effectue un service civique à l’union départementale des sapeurs-pompiers du Cantal.

Melvin CAUNOIS, département de la Charente.

Il est militant à la MJC du quartier et de l’association « Au fil des femmes ». Il fait partie du conseil citoyen et participe aux actions de l’épicerie sociale et de la Banque alimentaire.

Tristan MELENDEZ, département de la Charente-Maritime.

Il est président et co-fondateur du Conseil des jeunes de Pessines ; membre externe de la commission jeunesse et scolaire du conseil municipal de Pessines et travaille actuellement à la constitution d’un conseil consultatif de jeunes au sein de la communauté d’agglomération de Saintes.

Nadia BOUAKIL, département du Cher.

Elle est étudiante à l’Institut de formation des aides-soignantes (IFAS) de Saint-Amand-Montrond. Elle s’est rapidement proposée en tant que bénévole et a été active dans les EHPAD de la Croix-Duchet et de la Vallée Bleue.

Nisrine SAAD, département de la Corrèze.

Elle  est  actuellement  pompier  volontaire  mais  aussi  bénévole  à  la  Banque  alimentaire  et  jeune  ambassadrice à l’UNICEF.

Marine RAMBERT, département de Corse-du-Sud.

Elle a apporté sa contribution pour l’Agence régionale de santé en matière de logistique auprès des centres de vaccination.

Damien ALLEGRE, département de la Haute-Corse.

Il participe chaque année aux cérémonies dédiées à la libération de la Corse lors de la seconde guerre mondiale et porte drapeau de l’amicale des anciens du 1er régiment de tirailleurs marocains.

Michel SERRA, département de Haute-Corse.

Il a créé son propre prototype de visières de protection contre le Covid au bénéfice des hôpitaux, pompiers, supermarchés, infirmières libérales, petits commerces.

Merowann HARRACHE, département des Côtes-d’Armor.

Merowann est engagé depuis ses 16 ans à la Protection civile de Saint-Brieuc. Il a évolué dans ce secteur comme secouriste, chef d’équipe, formateur et administrateur de l’association. Il est dévoué au bien-être des autres, à leur sécurité et leur santé.

Arthur BERNARDIN, département de la Côte-D’Or.

Il est bénévole auprès de la Croix-Rouge française (unité locale de Dijon métropole), pour laquelle il coordonne les maraudes du Samu social.

Corentin EDOUARD, département de la Creuse.

Il a sauvé la vie d’un homme ayant tenté de se pendre dans son appartement en le soulevant, en le décrochant puis en lui prodiguant les premiers secours avant l’arrivée du SAMU.

François SIMBERT, département de la Dordogne.

À œuvré en milieu hospitalier durant le premier confinement. Le jeune homme a répondu à l’appel aux bonnes volontés lancé par la Ministère de la Santé, au niveau national, début mars. Il s’est d’abord retrouvé au service réanimation Covid-19 de l’hôpital Saint-Louis, puis dans le service de réanimation chirurgicale du centre hospitalier Lariboisière.

Mélanie DULIZE, département du Doubs.

Elle a lancé une initiative consistant à récolter des boîtes à chaussures remplies de cadeaux pour les offrir aux plus démunis à l’occasion des fêtes de fin d’année. L’opération a permis de récolter 200 000 boîtes.

Alexandre AUBANEL, département de la Drôme.

Depuis le début de la crise, il est intervenu, sur plusieurs mois, et encore occasionnellement, au sein d’un EHPAD pour apporter son aide (en cuisine, au nettoyage, en tant qu’accompagnateur des familles).

Anthony SEDDIKI, département de l’Essonne.

Anthony a créé l’association Visière solidaire, qui a distribué plus d’un million de visières de protection aux personnels soignants et forces de sécurité, en France puis à l’étranger. Il a su fédérer un nombre important de bénévoles dans toute la France.

Sofiane BECHELLAOUI, département de l’Eure.

Il est volontaire en service civique malgré le confinement, il vient de bénéficier d’une aide via le dispositif civic’up à hauteur de 1500 euros pour une prise en charge d’une future formation pour devenir maître de maison.

Tina GOUDJIL, département de l’Eure-et-Loir.

Elle s’engage depuis son plus jeune âge auprès des personnes sourdes et malentendantes et initie ses camarades à la langue des signes.

Fabien KERROS, département du Finistère.

Il  effectue  des  actions  citoyennes  au  profit  des  étudiants  :  organisation  d’un  voyage  et  visite  d’institutions françaises, conférence avec la présidente du conseil départemental, etc.

Aida LK’HIEL, département du Gard.

Elle a été membre du conseil municipal des jeunes en 2019-2020. Elle a participé à des maraudes pour la distribution de repas et de colis vestimentaires pour les personnes sans domicile stable.

Océane MARTIN, département de la Haute-Garonne.

Elle s’est investie dans la création de masques notamment pour le personnel soignant du CHU Purpan ceci en dépit d’un lourd problème de santé.

Lucie LAFFORGUE, département du Gers.

Elle a été membre du conseil municipal des jeunes en 2019-2020. Elle a participé à des maraudes pour la distribution de repas et de colis vestimentaires pour les personnes sans domicile stable.

Emma BONNIN, département de la Gironde.

Elle fait preuve d'un engagement citoyen et solidaire au service de la société en distribuant des masques FFP2 aux pompiers, médecins et infirmières. Jeune sapeur pompier depuis 4 ans, Emma a intégré le SNU pendant la pandémie en tant que bénévole auprès de l'association des Bouchons d'amour. Cette association récolte des bouchons en plastiques pour permettre d'aider les sportifs et les personnes en situation d'handicap en leurs fournissant du matériel adapté.

Vincent AZUARA, département de l’Hérault.

Il est engagé au sein de la Croix-Rouge départementale, c’est le plus jeune cadre départemental nommé à cette fonction.

Elise LE PAGE, département de l’Ille-et-Vilaine.

Elle est engagée au sein du secours populaire, elle effectue également un service civique au sein de l’association l’AFEV.

Chloé BRISSE, département de l’Indre.

Elle a organisé sur son collège une collecte de boîtes cadeaux solidaires à l’intention des plus démunis. Ces boîtes devaient contenir quelque chose de chaud, quelque chose de bon, un produit d’hygiène et un petit mot.

Alexis FAYOLLE, département de l’Isère.

Il est président d’une association d’étudiants au sein de l’université Grenoble Alpes, a soutenu et développé des actions en direction des étudiants isolés et précaires : épicerie solidaire, lien Crous, service écoute en ligne, colocation.

Jimmy AQUISTAPACE, département du Jura.

Elle a participé à des mouvements de solidarité comme la fabrication de masques lavables qui ont été offerts au personnel de l'hôpital Purpan à Toulouse, mais également aux commerçants de Montréjeau ainsi qu’aux personnels soignants des alentours de Montréjeau.

PACO JOUVE, département des Landes.

Il anime des permanences dans un café associatif pour initier des personnes âgées au numérique. En parallèle, il anime également des ateliers d’éducation aux médias et de prévention aux théories du complot.

Geneviève BOUCHACOURT, département du Loir-et-Cher.

Elle s’est investie dans l’opération «une visière pour une vie», dans laquelle elle était responsable de l’atelier montage des visières pendant plusieurs semaines, en gérant une quinzaine de bénévoles.

Rémy CREPET, département de la Loire.

Il occupe les fonctions de porte-drapeau depuis plusieurs années. Il a assuré avec fierté la représentation, en dépit de la crise sanitaire, de l’ensemble des cérémonies commémoratives 2020 en l’absence des anciens combattants.

Emilie LACOMBRADE, département de la Haute-Loire.

Elle a créé une chaîne de solidarité entre étudiants et résidents en EHPAD afin de resserrer le lien intergénérationnel. Une page Facebook a été créé ainsi qu’un compte Instagram.

Mani ORESNIK, département de la Loire-Atlantique.

Il a imprimé des visières de protection 12 heures par jour pendant le premier confinement.

Maelie DOS SANTOS, département du Loiret.

Elle a effectué 1 483 heures de bénévolat au sein de la Fédération française de sauvetage et de secourisme - FFSS 45 de missions de sécurité civile lors de la crise sanitaire du COVID-19.

Eden KALIL, département du Lot.

Il a accompagné les commerçants de la ville de Figeac à se familiariser avec les réseaux sociaux et à développer leur stratégie numérique lors de la fermeture des commerces pendant le confinement lié au COVID-19.

Manon CHASTAGNOL, département du Lot-et-Garonne.

Elle participe à la vie d’un restaurant solidaire en créant du lien avec les personnes isolées.

Séverin DE CHAIGNON, département du Maine-et-Loire.

Il a été conseiller municipal à 18 ans. Il a réalisé des vidéos sur les élections et les symboles de la République. Il a animé et préparé le Conseil municipal des jeunes de sa ville.

Justine DARTHENAY, département de la Manche.

Elle est aide-soignante en maison de retraite de nuit et sapeur-pompier volontaire en journée.

Kassie PATTYN, département de la Marne.

Avec ses camarades de classe, elle s’est impliquée dans un projet d’échanges intergénérationnels avec les résidents de l’EHPAD de Montchenot qui a débuté en 2019/2020 quelques semaines avant la crise sanitaire.

Isaline MANJARD, département de la Haute-Marne.

Elle a participé à l’opération « Millle poèmes pour le Noël des soignants » dont l’objectif était d’écrire des poèmes afin de valoriser leur travail et les remercier pour leur action durant la crise sanitaire.

Yanis OUDIR, département de la Mayenne.

Il est engagé dans la protection civile de la Mayenne depuis l’âge de 15 ans.

Jean-Philippe PERIN,département de la Meurthe-et-Moselle.

Il est très engagé auprès de différentes associations comme le don du sang. Pendant le premier confinement, il a organisé des collectes de produits d’hygiènes.

 Antoine REGNAULT, département de la Meuse.

Sapeur-pompier volontaire, responsable de la section des jeunes sapeurs-pompiers d’Ancerville, secouriste bénévole, il est également bénévole dans une association culturelle.

Lucas PICHOT, département du Morbihan.

Il travaille comme aide-soignant en EHPAD. Il est le plus jeune élu (vice-président) de la Croix-Rouge du Morbihan, et est très investi dans les actions de solidarité (maraudes, accueil de jour, livraisons solidaires etc.)

Matéo BOUCHERON, département de la Moselle.

Il est jeune sapeur-pompier volontaire, engagé au sein d’une association agréée de sécurité civile depuis janvier 2019.

Lina TADRIST, département de la Nièvre.

Elle est présidente de l’Organisation de la vie neversoise des étudiants en ergothérapie – OVNEE, elle a mené son action avec l’ASEM de Nevers – Acteurs Solidaire En Marche, pour venir rapidement en aide aux étudiants durant le confinement.

Marine DEVOS, département du Nord.

Elle s’est notamment engagée dans un projet de prévention de la radicalisation, projet Européen porté par l’institut régional du travail social de Loos. Elle a été amenée à représenter la France lors d’une conférence internationale à Bruxelles.

Johanna DE ALMEIDA, département de l’Oise.

Elle a pris part à différents programmes d’engagement et de mobilité de jeunesse. Elle est lauréate de l’Institut de l’engagement présidé par Martin Hirsch.

Seydina Mohamed DIAW, département de l’Orne.

Il a constitué un groupe d’amis afin de faire des maraudes auprès des sans domiciles fixes d’Alençon et ainsi les aider en leur apportant de la nourriture, des vêtements et du réconfort.

Edwige SOULE, département du Pas-de-Calais.

Elle s’est portée volontaire en qualité de réserviste civique aux différentes actions permettant de fluidifier la gestion logistique (notamment pour les masques) durant la période de confinement, au centre hospitalier d’Arras pendant plusieurs semaines.

Ariihoarai PIFAO, territoire de la Polynésie Française

Il s'est engagé bénévolement auprès de sa commune pour la distribution de kits pédagogiques en faveur des enfants.

Margaux LOUIS,département du Puy-de-Dôme.

Elle a créé une association qui s’engage dans la lutte contre l’isolement des personnes vulnérables.

Marine VELEZ, département des Pyrénées-Atlantiques.

Elle est bénévole de la Croix-Rouge et juriste au sein de l’Association pyrénéenne d’aide aux victimes et de médiation (APAVIM) de Pau. Elle a en parallèle continué d’assurer les urgences au profit des victimes.

Leeloo NIGON, département des Hautes-Pyrénées.

Elle est le porte-drapeau de l’association des médaillés militaires des Hautes-Pyrénées. Elle est la seule porte-drapeau qui représente cette communauté à l’occasion de toutes les cérémonies patriotiques.

Thomas BERTRAND, département des Pyrénées-Orientales.

Il est responsable de la vie étudiante au lycée de Notre-Dame de Bon Secours à Perpignan. Il est scout de France et participe à des bourses alimentaires avec les enfants scouts. Il est également réserviste au 3e RPIMA de Carcassonne depuis août 2020.

Arcane JODER, département du Bas-Rhin.

Pompier volontaire et engagé en service civique du SDIS 67, il s’est particulièrement distingué dans l’initiation des gestes de premiers secours aux élèves de collège.

Chloé FORTHOFFER, département du Haut-Rhin.

Elle a créé l’association Hopendog pour améliorer la qualité de vie des personnes fragilisées via la médiation par l›animal et la mise à disposition de chiens d’assistance.

Nicolas THOLLET, département du Rhône.

Créateur de liens sociaux avec son voisinage : il a participé à de nombreuses missions d’entretien des espaces verts, offert des services de réparation, imprimé des attestations vierges, réceptionné des colis et a été médiateur avec des jeunes.

Manon POURCHET, département de la Haute-Saône.

Elle est pionnière à s’engager au sein du Service national universel (SNU) et en est l’ambassadrice en Haute-Saône. Elle a poursuivi cet engagement en étant engagée en service civique dans une préfecture.

Lahna AOUAM, département de la Saône-et-Loire.

Elle a été bénévole impliquée 7 jours sur 7 pendant la période de confinement au profit des sans-abris en accueil de jour.

Sane VIOLA, département de la Sarthe.

Pendant la crise sanitaire il a été bénévole et responsable d’équipe de jeunes étudiants pour fabriquer des masques dans les locaux du CHU d’Angers.

Amandine RENOIR, département de la Savoie.

Directrice bénévole de la Croix-Rouge Savoie, elle a, dès le début de la crise sanitaire, coordonné l’action des bénévoles pour permettre la réalisation d’actions auprès des personnes qui en avaient besoin.

Nina BAYNE, département de la Haute-Savoie.

Sur sollicitation de l’université Savoie-Mont-Blanc, elle effectue 2 semaines de bénévolat en avril 2020 dans un Ephad Annécien.

Romeo ESTEZET, région Ile-de-France.

Lors  du  premier  confinement,  il  a  fabriqué  des  visières  à  l’aides  de  plusieurs  imprimantes  3D.  Par son initiative, il a pu équiper les établissements hospitaliers et les EPAHD de son quartier.

Lucas BARBIER, département de la Seine-Maritime.

Il s’est engagé dans la distribution de kits sanitaire et de denrées alimentaires au sein de son quartier.

Pricile ABAMACO, département de la Seine-et-Marne.

Elle est en contrat d’insertion à la Croix-Rouge de Savigny-le-Temple. Son engagement et sa force de travail ont contribué à augmenter de manière très importante les volumes de colis alimentaires distribués.

Claudia GOUBAUX, département des Yvelines.

Elle  est  présidente  de  l’association  «  Dur  d’oreille  »  qui  participe  à  l’inclusion  des  sourds  et  malentendants.

Anouk PARISY, département des Deux-Sèvres.

Elle a souhaité s’engager aux côtés de la Police nationale lors de la première vague de confinement en acceptant tout poste proposé, en tant que volontaire.

Lana LOTH-DACHEUX, département de la Somme.

Elle est porte-drapeau officiel des cadets de la FNAME Opex Somme depuis 2020.

Naimo CHEMOUL, département du Tarn.

Il accompagne un élève malvoyant de son âge chaque jour en classe de première.

 Laure BEDIN, département du Tarn-et-Garonne.

Elle a participé la première semaine du mois d’août à 1 300 contrôles sur une période de 24 heures, sur des gardes alternées de 2h30 en journée, compte-tenu de la chaleur et de 3 heures la nuit.

Victor FIORINI, département du Var.

Il s’est investi lors des sinistres dans les vallées des Alpes-Maritimes. Avec «Les casquettes bleues», il s’est rendu à plusieurs reprises dès le 8 octobre sur la Roya ou dans la Vésubie pour accompagner les secours et le ravitaillement des vallées.

Anaëlle MAROT, département de Vaucluse.

À travers une initiative associative nommée le Projet Azur, elle a organisé plus de 50 ramassages de déchets sauvages avec 56 associations et 12 acteurs publics, mairies ou parcs naturels.

Jean DIT BERTHELOT, département de la Vendée.

Il est bénévole à l’Unité Mobile de Premiers Secours (UMPS) depuis avril 2019 et a particulièrement donné de son temps lors des deux premiers confinements.

Baptiste ROUSSEL, département de la Vienne.

Il s’engage auprès des sans-abris notamment au sein de la Croix Rouge.

Adam SEBIA, département de la Haute-Vienne.

Il est trésorier de l’association AESSEL 87 qui œuvre pour la préparation, distribution et livraison de colis alimentaires gratuits aux étudiants.

Victoria DEMANGE, département des Vosges.

Elle a effectué un service civique remarquable au sein de la coopération Monalisa Vosges.

Amélie DELOLO, département de l’Yonne.

Elle s’est inscrite sur la réserve civique pour prêter main forte à son service civique.

Aurélie BERTRAND, département du Territoire-de-Belfort.

En mission de service civique puis bénévole, elle s’est particulièrement engagée dès la première période de confinement en mars 2020 par des visites à domicile des personnes en situation de handicap.

Ulysse GUTTMANN FAURE, département des Hauts-de-Seine.

Il préside l’association Cop’21 qui distribue 750 paniers repas par semaine aux étudiants en difficulté.

Imprimer
Partager

Découvrir d'autres articles sur le thème : Sécurité

Rapport annuel de l'inspection générale de la gendarmerie nationale
21 juillet 2021

Rapport annuel de l'Inspection Générale de la Gendarmerie Nationale…

rapport de l'IGPN
20 juillet 2021

Rapport annuel de l'Inspection Générale de la Police Nationale - 2020

Renforts saisonniers sur une plage
16 juillet 2021

Des renforts saisonniers pour l’été