Mesures de contrôle sanitaire allégées aux frontières avec le Royaume-Uni

Publié le 14/01/2022
Drapeaux Royaume-Uni et France

Face à la prédominance du variant Omicron tant en France qu’au Royaume-Uni, le Gouvernement fait le choix d’alléger les mesures spécifiques de contrôle sanitaire aux frontières qui avaient été décidées en décembre dernier pour les voyageurs vaccinés en provenance du Royaume-Uni.

Ces mesures avaient été prises alors que l’épidémie progressait de manière spectaculaire au Royaume-Uni, la France restant alors encore relativement préservée face à la vague Omicron. La diffusion aujourd’hui généralisée du variant dans les deux pays conduit le Gouvernement à décider les ajustements suivants.

Les règles qui s’appliquent à compter du vendredi 14 janvier 2022 pour les déplacements depuis le Royaume-Uni vers la France sont les suivantes :

  • Tous les voyageurs, vaccinés ou non, doivent présenter au départ un test négatif (PCR ou test antigénique) de moins de 24h.
  • Pour les voyageurs vaccinés, il n’y a plus d’obligation de justifier d’un motif impérieux pour venir en France, ni d’obligation de respecter une période d’isolement à l’arrivée sur le territoire national. A ce titre, la nécessité de s’enregistrer, préalablement au déplacement, sur la plateforme numérique « éOS passager » est levée. Des dépistages à l’arrivée peuvent être conduits dans les lieux d’arrivée. En cas de résultat positif, le voyageur sera placé à l’isolement.
  • Pour les voyageurs non vaccinés, les déplacements en provenance du Royaume-Uni sont autorisés sous réserve de pouvoir justifier d’un motif impérieux valable pour les pays « rouges ».

Les voyageurs non vaccinés en provenance du Royaume-Uni doivent continuer de s’enregistrer, avant leur départ, sur la plateforme numérique éOS passager, permettant notamment de renseigner l’adresse de leur séjour en France.

Ils doivent, à leur arrivée en France, observer une période stricte de quarantaine de 10 jours à ce lieu ; cette quarantaine sera contrôlée par les forces de l’ordre.

Par ailleurs, les voyageurs vaccinés n'ont plus l'obligation de justifier d'un motif impérieux pour quitter le territoire français à destination du Royaume-Uni.

Les déplacements des voyageurs non vaccinés sont autorisés sous réserve de pouvoir justifier d'un motif impérieux valable pour les pays "rouges". Dans tous les cas de figure, les voyageurs souhaitant se rendre au Royaume-Uni sont invités à se renseigner avant leur départ sur les conditions d'entrée dans leur pays de destination.

Plus d'informations :

Découvrir d'autres articles sur le thème : Crises