Nominations suite au conseil des ministres

Publié le 31/03/2022
Illustration Préfet

Nominations suite au conseil des ministres

Suite au conseil des ministres du 30 mars 2022, 4 nominations ont été annoncées.

Thierry Mosimann est nommé préfet du Calvados

Ancien attaché d’administration centrale, M. Thierry Mosimann est affecté au ministère de l’intérieur en qualité d’administrateur civil à sa sortie de l’École nationale d’administration en 2001 (promotion « Nelson Mandela »). Il est nommé adjoint au chef du bureau des élections et des études politiques, à la sous-direction des affaires politiques et de la vie associative, relevant de la direction de l’administration territoriale et des affaires politiques.

Détaché en qualité de chef du premier bureau à la sous-direction du budget et de la comptabilité à la préfecture de police au titre de la mobilité statutaire en 2003, il est nommé adjoint au sous-directeur des finances locales et de l’action économique à la direction générale des collectivités locales en 2005.

Chargé des fonctions de sous-directeur de l’organisation et du fonctionnement des services déconcentrés à la direction de l’administration pénitentiaire à l’administration centrale du ministère de la justice en octobre 2007, M. Mosimann est nommé sous-directeur des affaires financières à la direction de l’évaluation, de la performance et des affaires financières et immobilières, au secrétariat général du ministère de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales en mai 2009.

En juillet 2012, il devient directeur des sports au ministère de la ville, de la jeunesse et des sports.

En mai 2016, il est nommé préfet délégué pour l’égalité des chances auprès du préfet du Val-d’Oise, puis en août 2017, préfet de l’Aube.

Depuis janvier 2020, M. Mosimann est préfet des Côtes-d’Armor.

Stéphane Rouvé est nommé préfet des Côtes-d’Armor

Ancien attaché territorial, M. Stéphane Rouvé débute sa carrière en 1988 en qualité d’adjoint au chef du service du personnel et de l’administration générale au conseil général de l’Aisne. Il devient chargé de mission aux affaires culturelles et à la communication à la mairie de Laon en 1990, puis adjoint au secrétaire général de la direction des affaires scolaires à la région d’Ile-de-France en 1993.

A l’issue de sa scolarité à l’Ecole nationale d’administration (promotion « Cyrano de Bergerac ») en 1999, il est affecté au ministère de l’intérieur et nommé, la même année, directeur de cabinet du préfet de la région Auvergne, préfet du Puy-de-Dôme. Il devient secrétaire général de la préfecture des Alpes-de-Haute-Provence en 2001.

M. Rouvé effectue sa mobilité statutaire à compter de décembre 2003 à l’administration centrale, dans les fonctions de chef du bureau de l’emploi, des finances et des affaires juridiques à la sous-direction des personnels à la direction des ressources humaines du ministère de l’intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales.

Il est nommé chef de cabinet du ministre délégué aux collectivités territoriales en 2005, puis chef de cabinet du ministre de l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du co-développement en 2007. Il achève sa mobilité la même année en qualité de directeur de cabinet du secrétaire général du ministère de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales.

Nommé chef de cabinet du ministre de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales en juin 2009, il est en outre nommé préfet hors cadre, chargé d’une mission de service public relevant du Gouvernement en février 2011.

En avril 2011, il est nommé préfet délégué pour l'égalité des chances auprès du préfet de la Seine-Saint-Denis puis en mai 2013, préfet délégué pour la défense et la sécurité auprès du préfet de la région Rhône-Alpes, préfet de la zone de défense et de sécurité Sud-Est, préfet du Rhône.

En janvier 2015, il est chargé de la direction opérationnelle de la décentralisation du stationnement payant et en juillet 2015, il est nommé délégué à la mission interministérielle de la décentralisation du stationnement payant. En juin de la même année, il est nommé, en outre, conseiller du Gouvernement.

En mai 2018, il devient co-directeur du programme "Procédure pénale numérique" du ministère de l'intérieur.

Depuis février 2020, M. Rouvé est préfet de l’Aube.

Cécile Dindar est nommée préfète de l’Aube

Ancienne élève de l’école supérieure des sciences économiques et commerciales et de l’Institut d’études politiques de Paris, Mme Cécile Dindar occupe différents postes dans le secteur privé de 1997 à 2003.

A l’issue de sa scolarité à l’Ecole nationale d’administration (promotion « Romain Gary »), Mme Dindar est affectée en 2005 au ministère de la santé et des solidarités et nommée chargée de mission auprès de la sous-directrice de l’observation et de la solidarité à la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques.

En 2007, elle devient directrice adjointe au centre hospitalier régional Félix Guyon à Saint‑Denis de la Réunion, puis elle y exerce successivement, à partir de 2010, les fonctions de directrice des affaires financières et du système d’information, de directrice du contrôle de gestion et de directrice des affaires économiques.

En septembre 2012, elle est détachée dans le corps des sous-préfets en qualité de sous-préfète chargée de mission auprès du préfet de la zone de défense et de sécurité Sud-Est, préfet de la région Rhône-Alpes, préfet du Rhône.

Puis, elle est nommée successivement secrétaire générale de la préfecture de la Manche en octobre 2014, directrice de cabinet du préfet du Val-d'Oise en janvier 2017 et secrétaire générale pour les affaires régionales de la région Hauts-de-France en août 2018.

Depuis février 2020, Mme Dindar est préfète, secrétaire générale de la préfecture du Rhône, préfète déléguée pour l'égalité des chances auprès du préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet de la zone de défense et de sécurité Sud-Est, préfet du Rhône. Elle a été titularisée préfète en février 2022.

Vanina Nicoli est nommée préfète, secrétaire générale de la préfecture du Rhône, préfète déléguée pour l'égalité des chances auprès du préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet de la zone de défense et de sécurité Sud-Est, préfet du Rhône

Issue du cadre national des préfectures, Mme Vanina Nicoli débute sa carrière professionnelle en 1993 en qualité de chef de la section « moyens généraux » à la direction régionale des anciens combattants et victimes de guerre de la Corse. Affectée à la préfecture de la Seine-Saint-Denis en 1997, elle est nommée adjointe au chef du bureau du logement social. En 1999, elle est chargée de l’animation du pôle économique auprès du sous-préfet d’Istres. Elle rejoint la préfecture de l’Essonne en 2002 pour y exercer les fonctions d’adjointe au chef de la mission ville, puis devient secrétaire générale de la sous-préfecture d’Evry en septembre 2003.

En 2005, Mme Nicoli est nommée chef de cabinet du préfet de l’Essonne et chargée de mission auprès du préfet pour le dossier des gens du voyage.

Recrutée par la voie du tour extérieur dans le corps des sous-préfets en 2009, elle est nommée sous-préfète, directrice de cabinet du préfet de la région Franche-Comté, préfet du Doubs puis en 2011 directrice de cabinet du préfet de la région Basse-Normandie, préfet du Calvados.

En 2012, elle est nommée chef de cabinet de la ministre de l’égalité des territoires et du logement.

En avril 2013, elle devient adjointe au sous-directeur de l’administration générale et de l’achat, chargée en outre du contrôle de gestion à la direction des systèmes d’information et de communication puis en juin 2015, secrétaire générale du service d’information du Gouvernement.

En juillet 2017, elle est nommée sous-directrice de la performance financière au service des affaires financières ministériel, à la direction de l'évaluation de la performance et des affaires financières et immobilières.

Depuis août 2019, Mme Nicoli est sous-préfète du Havre.

Suite au conseil des ministres du 16 mars 2022, 2 nominations ont été annoncées.

Pascal Jan est nommé préfet de l'Yonne

Titulaire d'un doctorat et de l'agrégation en droit public, M. Pascal JAN débute sa carrière, en 1995, comme attaché temporaire d'enseignement et recherche à l'université de Tours. En 1998, il devient maître de conférence à l'université Bordeaux IV puis, en 2000, professeur agrégé à l'université de Bretagne occidentale. Depuis 2003, il enseigne le droit constitutionnel, les libertés et droits fondamentaux et les finances publiques à l'Institut d'Etudes politiques de Bordeaux dont il a dirigé le centre de préparation au concours de l'Ecole nationale d'administration de 2004 à 2013.

Depuis février 2018, M. Jan, professeur des universités, est recteur de la région académique de Martinique.

Henri Prevost est nommé préfet de la Marne

A l'issue de sa scolarité à l'école du commissariat de la marine, M. Henri Prevost devient en 1991 commissaire de la frégate "Primauguet" puis du pétrolier ravitailleur "Durance". Il poursuit sa carrière en occupant successivement les fonctions de commissaire chargé de l'action de l'Etat en mer aux Antilles en 1995, d'adjoint au directeur du commissariat de la marine à Toulon en 1997 et d'adjoint au chef de bureau études générales de la direction du personnel de la marine en 2000.

En 2001, il rejoint la Cour des comptes en qualité d'auditeur de 1ère classe, puis est nommé en 2003 nommé conseiller référendaire de 2ème classe.

En mai 2007, il devient conseiller budgétaire au cabinet de la ministre du logement et de la ville et en octobre 2008 directeur adjoint du cabinet de la ministre du logement et de la ville.

En juillet 2009, il est nommé chef de service, adjoint à la déléguée à la sécurité et à la circulation routières, à l'administration centrale du ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat et en août 2012, chef de service, adjoint au délégué à la sécurité et à la circulation routières relevant du ministère de l'intérieur.

En janvier 2015, il devient directeur de l'agence nationale de traitement automatisé des infractions.

En septembre 2016, il est nommé conseiller maître à la Cour des comptes.

Depuis janvier 2020, M. Prevost est préfet de l'Yonne.

Suite au conseil des ministres du 9 mars 2022, 7 nominations ont été annoncées.

Valérie Hatsch, nommée préfète de l’Allier

A l’issue de sa scolarité à l’École nationale supérieure de police de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or en 1999, Mme Valérie Hatsch est affectée à la direction centrale de la sécurité publique en qualité de chef de circonscription à Wittenheim, puis elle devient commissaire central de Colmar en 2003, poste sur lequel elle est promue commissaire principal l’année suivante.

En 2006, elle est affectée à la direction centrale des renseignements généraux en qualité de directrice départementale pour la Meurthe-et-Moselle puis de directrice zonale adjointe pour la zone Est en 2008. L’année suivante, elle est nommée chargée de mission auprès du directeur central du renseignement intérieur.

Chef de l’unité de coordination de l’état-major projetable de la police nationale à la direction générale de la police nationale depuis 2010, Mme Hatsch occupe également les fonctions de conseillère sécurité du secrétaire général de la Présidence française du G20 de juillet à décembre 2011, année de sa promotion au grade de commissaire divisionnaire.

Détachée dans le corps des sous-préfets en 2012, Mme Hatsch est nommée directrice de cabinet du préfet des Hauts-de-Seine, puis en janvier 2016, sous-préfète de Reims.

En juillet 2018, elle est nommée préfète déléguée pour la défense et la sécurité auprès de la préfète de la région Nouvelle-Aquitaine, préfète de la zone de défense et de sécurité Sud-Ouest, préfète de la Gironde.

Depuis février 2020, Mme Hatsch est préfète de la Lozère.

Philippe Castanet, nommé préfet de la Lozère

Ancien élève de l’École polytechnique et de l’École nationale du génie rural, des eaux et des forêts, M. Philippe Castanet débute sa carrière en 1989 en qualité de chef de service à la direction départementale de l'agriculture et de la forêt du Cantal.

Il est ensuite chargé de mission auprès du préfet de la région Franche-Comté en 1992 puis chef de service chargé de l'économie agricole et des aides européennes à la direction départementale de l'agriculture et de la forêt du Lot en 1995.

Il devient directeur adjoint de la chambre d’agriculture de la Dordogne en 1999 puis directeur en 2003. En 2004, M. Castanet est nommé directeur des programmes de l'agence nationale de développement agricole et rural à Paris avant d’être détaché, l’année suivante, dans l’emploi de secrétaire général pour les affaires régionales auprès du préfet de la région Bourgogne, préfet de la Côte d'Or.

En 2009, il devient sous-directeur de l’administration territoriale à la direction de la modernisation et de l’action territoriale au secrétariat général du ministère de l’intérieur, de l’outre-mer, des collectivités territoriales et de l’immigration.

En janvier 2012, il est nommé secrétaire général de la préfecture des Yvelines puis, en août 2014, sous-préfet de Grasse.

Depuis juillet 2017, M. Castanet est directeur des finances, de la commande publique et de la performance au secrétariat général pour l'administration de la préfecture de police.

Philippe Court, nommé préfet du Val-d’Oise

M. Philippe Court, débute sa carrière en 1997 en tant que chef du service d’ingénierie publique à la direction départementale de l’équipement des Landes. Il rejoint en 2000 la direction du budget au ministère de l’économie, des finances et de l’industrie, où il exerce pendant deux ans les fonctions d’adjoint au chef du bureau 7A (agriculture, environnement), puis de chef du bureau 4C (budget civil de recherche et de développement, politique de l’innovation, aéronautique et espace, affaires postales).

En 2003, il est nommé conseiller technique au cabinet du ministre de l’économie, des finances et de l’industrie, puis directeur du cabinet du secrétaire d’État auprès du ministre de la fonction publique et de la réforme de l’État en charge de la réforme de l’État.

Il est détaché dans le corps préfectoral en mars 2005, sur le poste de secrétaire général de la préfecture de la Dordogne.

En 2007, il est nommé directeur du cabinet du ministre de l’éducation nationale, puis, à compter de septembre 2009, directeur du cabinet du ministre du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville.

En mai 2010, il est nommé sous-préfet de Saint-Germain-en-Laye avant d’être réintégré dans le corps des ingénieurs en chef des ponts et chaussées, son corps d’origine, en novembre 2014 pour occuper les fonctions de directeur-adjoint du cabinet du Président du Sénat.

En janvier 2016, il est nommé préfet des Hautes-Alpes. Il est titularisé, en juin 2017, préfet puis il est nommé, en décembre de la même année, préfet de l’Ardèche.

En octobre 2018, il devient est directeur du cabinet de la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales

Depuis janvier 2020, M. Court est préfet du Calvados.

Vincent Berton, nommé préfet délégué auprès du représentant de l'Etat dans les collectivités de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin

Ancien commissaire de la marine, M. Vincent Berton débute sa carrière en 1993 en qualité de commissaire de bâtiments de combats. En 1997, il est professeur à l’école du commissariat de la marine. Consultant en ressources humaines, chargé du reclassement des officiers dans le secteur civil en 2000, il est nommé l’année suivante adjoint au major général de la marine, chargé de mission auprès du directeur général de la marine nationale.

Recruté en 2004 dans le corps des sous-préfets au titre de la loi 70-2, il est alors nommé directeur de cabinet du préfet de la Haute-Corse puis, en 2006, directeur de cabinet du préfet de la région Guyane, préfet de la Guyane.

En 2008, il devient chef du bureau des officiers de police à la sous-direction de l’administration des ressources humaines à la direction des ressources et des compétences de la police nationale relevant de la direction générale de la police nationale.

En septembre 2011, il est nommé secrétaire général de la préfecture des Vosges, en août 2013, directeur de cabinet du préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, préfet de la zone de défense et de sécurité Sud, préfet des Bouches-du-Rhône puis, en janvier 2016, sous-préfet de Calais.

Depuis septembre 2017, M. Berton est secrétaire général de la préfecture des Hauts-de-Seine.

Chantal Ambroise, nommée préfète chargée d’une mission de service public relevant du Gouvernement

Mme Chantal Ambroise débute sa carrière en 1984 en qualité d’attachée à la préfecture des Hauts‑de-Seine. En 1987, elle est affectée à la préfecture de la Guadeloupe où elle exerce les fonctions de chef de la mission d'accueil des entreprises de l'artisanat. En poste à la sous-préfecture de Pointe-à-Pitre en 1991, elle y est nommée secrétaire générale en 1995 puis, de retour à la préfecture de la Guadeloupe en 1999, y devient chef du bureau du cabinet.

En 2001, elle est nommée directrice des services du cabinet du préfet de la Haute-Saône.

Recrutée dans le corps des sous-préfets par la voie du tour extérieur en 2004, elle est alors nommée directrice du cabinet du préfet d'Eure-et-Loir, puis sous-préfète de Parthenay en 2006.

Elle effectue sa mobilité statutaire en 2009 en qualité d’adjointe au sous-directeur des libertés publiques à la direction des libertés publiques et des affaires juridiques à l’administration centrale du ministère de l’intérieur.

A l’issue de cette mobilité, elle est nommée, en septembre 2012, sous-préfète de Saint-Paul, puis en juillet 2016 sous-préfète d'Haguenau-Wissembourg.

Depuis novembre 2019, Mme Ambroise est sous-préfète de Béthune.

Gérard Derouin, nommé préfet chargé d’une mission de service public relevant du Gouvernement

M. Gérard Derouin débute sa carrière en 1973 au sein du syndicat intercommunal du personnel communal de Maine-et-Loire. En 1978, il est nommé secrétaire de mairie de Chaudron‑en‑Mauges, dans le même département.

Il occupe ensuite les fonctions de directeur général des services de Montreuil en 1983, de Longjumeau en 1988 et d’Annonay l’année suivante.

Nommé directeur général des services fonctionnels du conseil général de la Charente en 1997, il devient directeur général des services du conseil général du Cher en 2002 puis directeur général des services du conseil général du Haut-Rhin en 2004.

Détaché dans le corps des sous-préfets en mai 2009, M. Derouin est alors nommé sous-préfet de Bonneville, puis en juin 2012 secrétaire général de la préfecture des Côtes-d'Armor. Il est intégré dans le corps des sous-préfets en mai 2014.

Depuis octobre 2017, M. Derouin est sous-préfet de Mantes-la-Jolie.

Denis Olagnon, nommé préfet chargé d’une mission de service public relevant du Gouvernement

M. Denis Olagnon est affecté au ministère de l’intérieur à l’issue de sa scolarité à l’Institut régional d’administration de Metz en 1983. Il devient directeur des services du cabinet du préfet de la Haute-Marne en 2000.

Recruté dans le corps des sous-préfets par la voie du tour extérieur en 2002, il est nommé directeur de cabinet du préfet du Haut-Rhin. Il devient secrétaire général de la préfecture de la Corrèze en 2004.

En 2006, il effectue sa mobilité en qualité de chef du bureau de la modernisation et de la réforme de l’État à la sous-direction de l’administration territoriale à la direction de la modernisation et de l’action territoriale, puis, l’année suivante, il est nommé adjoint au directeur de projet pour la conception et le déploiement opérationnel des technologies de l'information et de la communication auprès du secrétaire général du ministère de l’intérieur.

A l’issue de cette mobilité, il est intégré dans le corps des administrateurs civils et détaché, en août 2008, en qualité de sous-préfet de Châteaulin.

En septembre 2013, il est nommé secrétaire général de la préfecture du Gard, puis en août 2016 secrétaire général de la préfecture d'Ille-et-Vilaine. Il est promu, en 2018, administrateur général.

Depuis septembre 2019, M. Olagnon est secrétaire général de la préfecture de la Haute-Garonne.

Découvrir d'autres articles sur le thème : Nos métiers