Prise en charge des 234 migrants de l'Ocean-Viking dans une zone d'attente temporaire

arrivée de l'Ocean Viking dans le port de Toulon

La France a accepté de laisser accoster le navire humanitaire Ocean-Viking dans le port militaire de Toulon, le 11 novembre vers 8h50.

Les services de l'Etat sont pleinement mobilisés pour organiser et assurer la prise en charge des 234 migrants qui se trouvaient à bord. 

Dignité et humanité dans un cadre sécurisé et fermé.

Toutes les personnes prises en charge sont orientées vers une zone internationale d'attente temporaire, mise en place au CCAS de Giens, afin de procéder aux mesures de contrôle, sanitaires et aux démarches administratives. L'accès à cette zone d'attente temporaire, fermée et sécurisée par la police aux frontières ne constitue pas une autorisation d'entrée sur le territoire français.

« À cette heure, 11 États Européens se sont déjà engagés à reprendre 175 des 234 passagers de l’Ocean Viking. La France peut compter sur le soutien de ses partenaires. Nous les en remercions chaleureusement. La solidarité européenne est une réussite. »

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur et des Outre-mer

Pour plus d'informations, suivez les comptes twitter officiels

@Interieur_Gouv
@PorteParoleMI
@Prefet83

Découvrir d'autres articles sur le thème : Étrangers en France