Démantèlement par la police et la gendarmerie nationales d'un groupe criminel organisé itinérant impliqué dans un vaste phénomène de vols sur la région Île-de-France

Publié le 23/11/2021
Brassard de la Police nationale

Sept personnes soupçonnées d'appartenir à cette organisation criminelle ont été interpellées entre le 16 et le 19 novembre 2021.

Les investigations conduites sous la direction du procureur de la République puis d'un juge d'instruction du Tribunal judiciaire de Pontoise ont permis d'identifier un groupe criminel composé d'individus de nationalité géorgienne installés dans le Val d'Oise.

Cette organisation criminelle, affiliée aux voleurs dans la loi (Vory V Zakone), dirigeait plusieurs équipes se livrant aux cambriolages, aux vols à l'étalage et aux vols à la roulotte.
Au second semestre 2020, un phénomène sériel de vols aggravés est détecté dans le Val d'Oise (95). Il apparaît que les auteurs de ces faits sont en lien avec un groupe d'individus de nationalité géorgienne implanté localement.

En novembre 2020, l'office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI) et la sûreté départementale du Val d'Oise (SD 95) se sont associés afin de neutraliser cette structure. Les surveillances mettent à jour l'existence de plusieurs équipes spécialisées dans le vol de pots catalytiques, les cambriolages ou encore les vols à l'étalage. Cinq d'entre elles ont été interpellées, par des services tiers au cours de l'enquête.

Le 16 novembre 2021, une opération conjointe de l'OCLDI et de la SD 95, menée avec le soutien du RAID, du Service Ordre Public et de Soutien (SOPS 95) de la DDSP et de la direction départementale de la police aux frontières, permet l'interpellation des sept individus visés. Par ailleurs, 3 personnes en situation irrégulière sur le territoire national, qui étaient présentes sur les lieux d'interpellation, ont été placées en rétention administrative (OQTF sans délai).

Le 19 novembre 2021, à l'issue de leur garde à vue, cinq individus ont été présentés à un juge d'instruction et mis en examen des chefs de vol en bande organisée et participation à une association de malfaiteurs.

Ils ont été incarcérés, pour quatre d'entre-eux, par le Juge des Libertés et de la Détention, conformément aux réquisitions du procureur de la République et placés sous contrôle judiciaire pour le dernier, avec diverses interdictions.

Découvrir d'autres articles sur le thème : Sécurité