Lancement du projet "Réseau Radio du Futur" (RRF), le réseau très haut-débit souverain des services de sécurité et de secours

Logo réseau radio du futur

Une des toutes premières missions de l'Etat est de protéger et de secourir la population, lors de situations de crise ou pour faire face aux menaces et accidents du quotidien (agressions, accidents de la route, incendies ...). Chacun de ces événements montre que la performance des outils de communication des services de sécurité et de secours est un élément essentiel de la protection des personnes et des biens.

Le Réseau radio du Futur (RRF) est la réponse de l'Etat pour moderniser les moyens de communication des acteurs de la sécurité et du secours. Aujourd'hui, les policiers, les gendarmes, les sapeurs-pompiers, les médecins du SAMU utilisent des équipements radio conçus au début des années 1990, propres à chaque force, et qui ne permettent pas la transmission d'importantes quantités de données ou d'images en temps réel depuis le terrain.

Avec le RRF, la France va se doter d'un réseau de communication très haut débit (4G puis 5G) commun à l'ensemble des acteurs de la sécurité et du secours, leur permettant de communiquer instantanément les uns avec les autres en bénéficiant de nouvelles fonctionnalités : appels vidéo, partage de position en direct, envoi d'électrocardiogrammes etc. Le RRF prend en compte l'ensemble des utilisateurs participant au continuum de sécurité et de secours et permet de raccorder les agents sur le terrain aux salles de commandement. Il bénéficie d'une adhésion forte des acteurs auxquels il s'adresse, qu'il s'agisse des services de l'Etat ou de services relevant des collectivités locales.

De par son infrastructure très robuste, le RRF apportera à ses utilisateurs un réseau hautement résilient, garantissant la continuité et la sécurité des communications sur l'ensemble du territoire.

Par-delà ses enjeux opérationnels de protection de la population, le RRF est un véritable projet industriel qui fait de la France un acteur central dans le domaine stratégique des radiocommunications critiques à l'échelle mondiale. Avec un investissement de plus de 700 millions d'euros du ministère de l'Intérieur, il constitue une opportunité unique de consolider la filière industrielle française et d'en tirer les bénéfices en termes d'emplois - ainsi qu'à l'export - avec la structuration d'une offre crédible face aux autres acteurs mondiaux.

Avec la notification du marché de réalisation du RRF aux industriels retenus, le ministère de l'intérieur débutera la construction du futur réseau dès septembre 2022. La construction puis les tests d'une première version du RRF s'étendront sur une période de 19 mois, permettant de sécuriser la robustesse technique de la solution et son appropriation par les futurs utilisateurs.
A partir de 2024, le RRF deviendra l'épine dorsale des communications opérationnelles des services de sécurité, de secours et des acteurs de la gestion de crise.

Découvrir d'autres articles sur le thème : Secours