Nouvelle-Calédonie : réunion du Comité des signataires à Paris en septembre 2022

Publié le 16/07/2022
Nouvelle-Calédonie

Les accords de Nouméa du 5 mai 1998 ont prévu un transfert progressif de compétences à la Nouvelle-Calédonie, ainsi que la consultation des Calédoniens sur l'accès à la pleine souveraineté. Les référendums organisés en 2018, 2020 et 2021 ont acté à trois reprises le souhait des Calédoniens de continuer d'écrire leur histoire au sein de la République française. Il nous appartient collectivement de respecter ce choix, et d'écrire une nouvelle page de l'histoire de la Nouvelle-Calédonie pour affirmer son destin commun.
 
Au terme du processus politique défini par l'accord de Nouméa, il convient tout d'abord de réunir le comité des signataires, instance veillant à son application. Cette réunion se tiendra à la rentrée de septembre prochain, à Paris.
 
Dès après que le comité des signataires aura été réuni, Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur et des Outre-mer, se rendra à Nouméa pour travailler sur l'avenir de la Nouvelle-Calédonie avec l'ensemble des parties prenantes.

Découvrir d'autres articles sur le thème : Ministre de l'Intérieur et des Outre-mer