Violences survenues à Mayotte

Publié le 07/06/2022
Mayotte fannion

De violents affrontements ont éclaté la nuit dernière à Koungou et à Majicavo (Mayotte) entre bandes rivales, en marge du meurtre par arme blanche d’un jeune le dimanche 5 juin.

Des barrages ont été érigés cette nuit sur la RN1 à Koropa et à Koungou par des groupuscules qui ont également pris pour cible des automobilistes et les forces de l’ordre. Trois barrages ont été levés grâce à l’intervention de la gendarmerie mobile qui continue ses opérations de maintien de l’ordre malgré des attaques répétées. Trois gendarmes ont été légèrement blessés. Une personne a été pour l’heure placée en garde à vue.

Monsieur Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, et Madame Yaël Braun-Pivet, ministre des Outre-mer, condamnent avec la plus grande fermeté ces violences intolérables. L’ensemble de ces exactions porte gravement atteinte à l’ordre républicain mais aussi à la liberté d’aller et venir des habitants de Mayotte.

Monsieur Gérald Darmanin et Madame Yaël Braun-Pivet apportent tout leur soutien aux services de l’État, sous l’autorité du Préfet, et saluent l’engagement déterminé des forces de l’ordre présentes à Mayotte qui mènent au quotidien une action courageuse pour protéger l’ensemble de la population. L’État se tiendra toujours à leurs côtés.

Ces violences, inacceptables dans notre République, renforcent la détermination de l’État à lutter contre toutes les délinquances, et notamment les délinquances juvéniles et phénomènes de bandes, dont les Mahorais sont les premières victimes.

Découvrir d'autres articles sur le thème : Ministre