Beauvau de la sécurité à Libourne

Publié le 26/03/2021
Gérald Darmanin lors du Beauvau de la sécurité à Libourne

À l'occasion du Beauvau de la sécurité, le ministre de l'Intérieur continue ses déplacements en régions afin d'échanger à bâtons rompus avec les forces de l'ordre. Vendredi 26 mars, accompagné de Christian Rodriguez, directeur général de la Gendarmerie nationale, Gérald Darmanin s'est rendu au sein de la compagnie de gendarmerie de Libourne, en Gironde.

Cette dixième table ronde du Beauvau de la sécurité, en présence de Fabienne Buccio, préfète de la région Nouvelle-Aquitaine, préfète de la zone de défense et de sécurité Sud-Ouest, préfète de la Gironde, du général d’armée Christian Rodriguez, directeur de la Gendarmerie nationale, du général de corps d’armée André Petillot commandant la région de gendarmerie de Nouvelle-Aquitaine, commandant la gendarmerie pour la zone de défense et de sécurité Sud-Ouest, d’élus locaux1 et de l’ensemble des statuts et des corps de la gendarmerie, a été l’occasion d’aborder les difficultés relayées par les effectifs de terrain et d’entamer un dialogue, ensemble, afin d’améliorer leurs conditions de travail.

Au cours de ces échanges, plusieurs sujets majeurs ont été abordés : la formation, les questions de sécurité du personnel et des casernes, le matériel et également le niveau des effectifs. Le ministre de l’Intérieur a rassuré le personnel, notamment sur les diverses demandes relatives au matériel : « La volonté c’est de faire en sorte que le matériel et l’immobilier poursuivent la même dynamique que l’accroissement du personnel. Cette année, pour la première fois, c’est le cas grâce notamment au plan France Relance ». Gérald Darmanin a également insisté sur l’importance de ce dialogue, de ces échanges directs afin d’améliorer le quotidien des militaires : « C’est très important que nous comprenions que certaines choses ont changé, par exemple que vous avez été appelés sur un plus grand nombre de manifestations qu’auparavant, que vous avez été très mobilisés. Il faut se nourrir de ces retours d’expérience et adapter en fonction les moyens matériels ».

Gérald Darmanin est aussi revenu sur les conditions de travail difficiles auxquelles les gendarmes sont confrontés au quotidien. La généralisation des caméras piétons est l’une des solutions mises en place afin de freiner la recrudescence de la délinquance, « aidée, notamment, par les images et les réseaux sociaux » comme l’affirme le ministre de l’Intérieur. Cette initiative permet de faciliter le travail des forces de l’ordre sur la voie publique.

Une autre thématique a été abordée par le ministre en conclusion de cette table ronde : la spécificité des gendarmes motocyclistes. « Je tiens à vous remercier pour tout le travail opéré lors de vos diverses missions, notamment dans la lutte contre les grands délits routiers qui sont extrêmement violents et dangereux ».

Ce Beauvau de la sécurité s’est terminé sur les remerciements du général d’armée Christian Rodriguez à tous les gendarmes présents : « Je tenais à vous dire merci et bravo pour ce que vous faites en cette période compliquée ».

1 Étaient présents : M. Philippe Buisson, maire de Libourne, M. Florent Boudié, député de la 10e circonscription de Gironde, M. Didier Teyssandier, maire de Pineuilh, Mme Christelle Guione, conseillère départementale et maire de Sainte-Foy-la-Grande, M. Jacques Breillat, maire de Castillon-la-Bataille.

Imprimer
Partager

Découvrir d'autres articles sur le dossier : Beauvau de la sécurité

Beauvau de la sécurité sur le contrôle interne
21 septembre 2021

Beauvau de la sécurité : contrôle interne

Beauvau de la sécurité
15 septembre 2021

Clôture du Beauvau de la sécurité par le président de la République

Beauvau de la sécurité
09 juillet 2021

Beauvau de la sécurité : maintien de l'ordre