Beauvau de la sécurité, table ronde régionale à Gannat

Publié le 08/03/2021
Beauvau de la Sécurité à Gannat

Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Joël Giraud, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités locales, en charge de la Ruralité, Christian Rodriguez, Directeur général de la Gendarmerie nationale, se sont rendus à Gannat dans l’Allier,
le 8 mars après-midi, dans le cadre du Beauvau de la sécurité. Cette table ronde régionale, sur le thème de la ruralité, a été l’occasion d’échanger avec les élus, les parlementaires, les gendarmes et bien évidemment les représentants du monde agricole autour des questions de sécurité.

En introduction de ces discussions, le nouveau préfet de l’Allier, Jean-Francis Treffel s’est dit ravi d’accueillir les trois ministres en Bourbonnais le jour de sa prise de fonction «  Accueillir ce temps d’échange le jour même où je prends mes fonctions dans ce beau département est pour moi porteur de sens. Cette table ronde est la possibilité d’écouter et d’échanger avec ceux qui bâtissent au quotidien notre sécurité dans les territoires ruraux ». L’occasion également de dresser un état des lieux de l’évolution du monde rural, celui-ci connaissant de nouveaux risques et de nouvelles menaces.

Le ministre de l’Intérieur, conscient des difficultés rencontrées, a tenu à rappeler la valeur des métiers du monde agricole « Ce Beauvau de la sécurité ce n’est pas uniquement une discussion entre les forces de sécurité, les organisations professionnelles et syndicales, et le ministre. C’est aussi avec, ce que l’on appelle, la société. Et dans la société il y a bien évidemment les agriculteurs ». C’est la raison pour laquelle Gérald Darmanin, accompagné de Julien Denormandie et Joël Giraud, a souhaité thématiser cette table ronde ; l’occasion d’encourager ce travail collectif entre la Gendarmerie nationale et les représentants du monde agricole et rural face aux attaques dont sont victimes les agriculteurs : « Cette table ronde c’est une façon de dire aux agriculteurs que lorsqu’on les attaque, on attaque aussi notre pays, notre identité.»

Le ministre de l’Agriculture en a profité pour dresser le bilan des atteintes portées au monde agricole et remercier les forces de l’ordre pour leur travail : « Je voudrais remercier nos forces de gendarmerie, ici, mais aussi en général toutes les forces de l’ordre. Ces derniers mois ont été marqués par beaucoup de faits, que certains qualifient de faits divers mais qui n’ont rien de divers pour les agriculteurs et les agricultrices ». L’opportunité a été ainsi donnée aux représentants du monde agricole et aux forces de gendarmerie d’échanger autour de la cellule Demeter. Créée en octobre 2019, elle est destinée à apporter une réponse globale et coordonnée à l’ensemble des problématiques touchant le monde agricole.

Au cours de cette table ronde, les chantiers prioritaires étaient nombreux : encadrement, formations, prévention numérique, simplification des procédures. Néanmoins, le cœur du débat portait sur la sécurité des agriculteurs et des agricultrices face à la recrudescence d’actes délictueux sur leurs exploitations. Le ministre de l’Intérieur a demandé au préfet de l’Allier de finaliser le projet de convention départementale entre la gendarmerie et la FDSEA/CNJA et de veiller à amplifier les partenariats mis en place, notamment avec le parquet pour une meilleure qualification des infractions constatées.

Gérald Darmanin a évoqué également le recours aux outils numériques pour assurer une meilleure proximité sur un territoire faiblement peuplé et dispersé. Et à ce titre, la création, par le groupement de gendarmerie de l’Allier, d’une brigade numérique pour les aînés en lien avec les municipalités constitue une excellente initiative qui va dans le bons sens.

En conclusion de cette table ronde délocalisée, un focus a été fait sur l’information et la communication des populations quant à la réalité du métier d’agriculteur, comme le rappelle le ministre de l’Agriculture « Il faut être dans l’offensif sur ces sujets. Le Beauvau de la sécurité prend tout son sens quand on essaye de mettre fin à certaines pratiques. ». Une initiative appuyée par Joël Giraud qui invite les agriculteurs et élus à « communiquer davantage sur ce que représente réellement la ruralité ».

Étaient présents aux côtés des gendarmes :Véronique Pouzadoux, maire de Gannat, présidente de l’association des maires et des présidents d’intercommunalité de l’Allier, Emmanuel Ferrand, conseiller régional représentant de Laurent Wauquiez, Président de la région Auvergne-Rhône Alpes, maire de Saint-Pourçain-sur-SiouleBénédicte Peyrol députée de la 3ème circonscription de l’Allier, Jean-Paul Dufregne, député de la 1ère circonscription de l’Allier, Laurence Vanceunebrock, députée de la 2ème circonscription de l’Allier, Claude Malhuret, sénateur de l’Allier, Bruno Rojouan sénateur de l’Allier, Claude Riboulet, Président du conseil départemental de l’Allier, Jean-Louis Perichon, président de l’association des maires ruraux de l’Allier.

Imprimer
Partager

Découvrir d'autres articles sur le dossier : Beauvau de la sécurité

Beauvau de la sécurité sur le contrôle interne
21 septembre 2021

Beauvau de la sécurité : contrôle interne

Beauvau de la sécurité
15 septembre 2021

Clôture du Beauvau de la sécurité par le président de la République

Beauvau de la sécurité
09 juillet 2021

Beauvau de la sécurité : maintien de l'ordre